Les âmes vacillantes : la remise en question de l'identité dans Val Abraham (1993) et Je rentre à la maison (2001) de Manoel de Oliveira

Résumé : « Un personnage a vraiment une vie propre, marquée de caractères particuliers, c'est toujours quelqu'un. Tandis qu'un homme, en général, peut n'être personne. » explique Pirandello dans Six Personnages en quête d'Auteur. A huit ans d'intervalle cinématographique, Ema Cordenao Païva (Val Abraham, 1993) et Gilbert Valence (Je rentre à la maison, 2001) disparaissent énigmatiquement du plan final du film. Tout les sépare, de leur langue, à leur situation géographique, en passant par leur époque et leur sexe. Tout, sauf leur quête de l'identité stable et définitive. Partant de leur rapport intrinsèque au théâtre et à la littérature, se conduit l'analyse du périple des deux personnages à travers les procédés cinématographiques de Manoel de Oliveira, de la naissance de la flamme, au vacillement perpétuel, jusqu'à la déshumanisation de leur âme et l'immatériel.
Type de document :
Mémoires
Littératures. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [24 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01176606
Contributeur : Bibliothèque Lettres <>
Soumis le : mercredi 15 juillet 2015 - 16:01:51
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 14:51:01
Document(s) archivé(s) le : mercredi 26 avril 2017 - 05:42:58

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01176606, version 1

Citation

Hélène Godin. Les âmes vacillantes : la remise en question de l'identité dans Val Abraham (1993) et Je rentre à la maison (2001) de Manoel de Oliveira. Littératures. 2015. 〈dumas-01176606〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

221

Téléchargements de fichiers

100