L’impact d’un système en îlots bonifiés sur l’autonomie des élèves et le rôle du professeur en classe de langue

Résumé : « Il n'y a pas de méthode d’enseignement miracle ». Cette phrase récurrente chez les enseignants fait le constat des difficultés d'enseigner et d’un souhait utopique : trouver une solution à tous les problèmes de la classe tels que le manque de motivation et d'autonomie, l'hétérogénéité grandissante et le manque de respect de l’autorité du professeur. Bien que cette solution miraculeuse n'existe pas, de nouvelles pédagogies en lien avec la perspective actionnelle voient le jour. Le système innovant des îlots bonifiés créé par Marie Rivoire a pour objectif de placer l'élève au centre de son apprentissage en se fondant sur le travail de groupe autogéré et donc l’entraide. Mais ce système a-t-il réellement un impact sur l'ambiance de travail de la classe ? Aide-t-il le professeur à faire autorité ? Les élèves se sentent-ils plus responsables ? Ce travail de recherche propose une réflexion sur ce système de sa mise en place à son impact sur le travail et le comportement de chaque apprenant ainsi que sur l’autorité du professeur.
Type de document :
Mémoires
Education. 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [17 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01221455
Contributeur : Bibliothèque Espe Académie Nantes <>
Soumis le : mercredi 28 octobre 2015 - 10:16:07
Dernière modification le : vendredi 23 novembre 2018 - 22:28:29
Document(s) archivé(s) le : vendredi 28 avril 2017 - 08:19:22

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01221455, version 1

Citation

Margaux Le Calvez. L’impact d’un système en îlots bonifiés sur l’autonomie des élèves et le rôle du professeur en classe de langue. Education. 2014. 〈dumas-01221455〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

437

Téléchargements de fichiers

987