Le mystère turc : le parti de la justice et du développement, ou l'"inusure" du pouvoir

Résumé : Lors des élections locales du 30 mars 2014, le Parti de la Justice et du Développement (Adalet ve Kalkınma Partisi, AKP) a remporté son huitième scrutin consécutif depuis sa création (en 2001). Puis, le 10 août 2014, le Premier ministre sortant et dirigeant de ce mouvement (Recep Tayyip Erdoğan) remporta l’élection présidentielle dès le premier tour. De prime abord, les victoires constantes de l’AKP pourraient nous étonner : en effet, la période pré-électorale fut caractérisée par un contexte extrêmement tendu pour le gouvernement (protestations du Parc Gezi, scandales financiers, affrontement avec la confrérie de Fethullah Gülen, etc). En nous inspirant de la théorie de Lipset et Rokkan, nous étudierons la formation du système partisan turc et de ses clivages (dans lesquels l’AKP et ses opposants se situent encore aujourd’hui). Ensuite, nous constaterons que le succès de cette formation conservatrice s’appuie sur son bilan économique et ses positionnements idéologiques, ainsi que sur une large base électorale construite autour de divers facteurs politiques et sociologiques.
Type de document :
Mémoires
Science politique. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [223 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01278082
Contributeur : Sciences Po Grenoble <>
Soumis le : mardi 23 février 2016 - 16:03:32
Dernière modification le : lundi 19 février 2018 - 10:48:01
Document(s) archivé(s) le : dimanche 13 novembre 2016 - 02:26:53

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01278082, version 1

Collections

Citation

Max-Valentin Robert. Le mystère turc : le parti de la justice et du développement, ou l'"inusure" du pouvoir. Science politique. 2015. 〈dumas-01278082〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

85

Téléchargements de fichiers

554