Dans les pratiques récréatives chez les adolescents : jeux ou violence ?

Résumé : Ce mémoire traite des pratiques récréatives des élèves et en particulier des jeux dits dangereux sur la cour de récréation au collège. Le but étant de montrer les enjeux de telles pratiques au niveau de la construction identitaire des adolescents, de la formation du groupe et de la socialisation de l’élève. La passation de questionnaire et les entretiens étayeront ainsi la problématique : dans les interactions adolescente, entre jeu et violence : quelle construction pour l’adolescent ? Ainsi, nous soulignerons que l'adolescence est une phase où les pratiques récréatives et notamment les jeux oscillent entre l'amusement et la violence. Il y a une forme de dédramatisation de la violence. Celle-ci n'est pas prise avec sérieux puisque les élèves disent de ces pratiques de jeux dits dangereux, qu'elles sont amusantes et drôles. Cette violence physique et verbale est un phénomène qui permet à l'élève de voir jusqu'où il peut aller et d'apprendre ses limites. Bien entendu, elle n'est pas un mal nécessaire et il existe d'autres moyens pour les élèves de tester leurs limites, sans forcément se mettre en danger. Cette violence est davantage un moyen pour apprendre à se connaître qu'une fin en soi.
Type de document :
Mémoires
Education. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01412036
Contributeur : Bibliothèque Espe Académie Nantes <>
Soumis le : mercredi 7 décembre 2016 - 18:13:39
Dernière modification le : mardi 15 mai 2018 - 11:06:22
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 09:39:16

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01412036, version 1

Citation

Noémie Julienne. Dans les pratiques récréatives chez les adolescents : jeux ou violence ?. Education. 2016. 〈dumas-01412036〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

198

Téléchargements de fichiers

252