Les Minoens et l'Orient : mise en évidence d'échanges à partir de l'étude des vases

Résumé : L’espace méditerranéen constitue une zone d’étude privilégiée pour l’analyse des relations existantes entre différentes civilisations antiques. Nous avons alors choisi de confronter différents modèles de vases afin de mesurer les échanges qui pouvaient se faire entre la Crète et l’Orient, à l’âge du Bronze. Nous avons choisi d’appréhender la notion d’Orient en intégrant l’ensemble des territoires présents à l’est de l’île crétoise. Cette étude se concentre principalement sur l’Égypte mais nous avons dû élargir notre recherche à l’île de Chypre, la région levantine ainsi que l’Asie Mineure et la Mésopotamie. Ces relations seront établies à partir de l’analyse des influences perçues dans le répertoire artistique oriental et minoen, à l’aide d’exemples précis de typologie, de décor, de technique ou d’usage. L’inventaire de ses influences nous permettra de mesurer dans quels domaines se manifestent ces échanges et surtout comment se véhiculent ces influences et ce mobilier. L’ensemble de territoires orientaux que nous avons choisi d’intégrer à cette étude sont déterminants dans les échanges avec la Crète. La majorité du mobilier, des matériaux et des techniques transitent grâce à ces territoires intermédiaires. Une civilisation peut alors se doter d’objets sans pour autant se fournir à la source même, à l’origine de la production. Nous avons alors pu identifier ces nouveaux territoires orientaux comme des pôles de diffusion. Par la suite, nous pourrons mettre en avant le caractère minoen des œuvres présentées après en avoir dégagé les influences orientales. En effet, cette étude vise à tenter de caractériser cet art, d’en dégager ce qu’il a d’unique. Ces vases illustrent des échanges et des influences de formes, de décor mais l’originalité artistique minoenne reste forte. Par ailleurs, un ensemble de motifs et de formes ne se semblent pas être soumis aux échanges. Ils illustrent plutôt un modèle et un héritage commun au monde méditerranéen. Nous tenterons alors mesurer l’ « orientalisation » de cet art minoen à travers deux chapitres. Dans un premier temps, il s’agira d’étudier précisément des exemples de vases choisis, à travers la description de leurs différentes composantes : le matériau, la forme, le décor et la fonction. La seconde partie est consacrée à l’analyse des influences présentes sur les vases, établies à l’aide de parallèles orientaux.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [71 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01414130
Contributeur : Uppa - Bibliothèque Pierre Tucoo-Chala <>
Soumis le : lundi 12 décembre 2016 - 10:12:38
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:31:23
Document(s) archivé(s) le : mardi 28 mars 2017 - 00:39:07

Licence


Copyright (Tous droits réservés)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01414130, version 1

Collections

Citation

Nina Lespy-Labaylette. Les Minoens et l'Orient : mise en évidence d'échanges à partir de l'étude des vases. Art et histoire de l'art. 2014. 〈dumas-01414130〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

158

Téléchargements de fichiers

194