Articulation école collège : la restauration de figures comme passerelle, accompagnement de cette rupture

Résumé : En cycle 3, en vue de la géométrie collégienne qui sera davantage fondée sur des propriétés, il est important de proposer aux élèves des activités qui leur fassent considérer les figures non pas comme des assemblages de sous-figures, à la manière d’un tangram, mais plutôt de les voir en termes de points et de droites. Le rôle de l’enseignant est d’accompagner ce changement de regard sur les figures géométriques. Le professeur des écoles peut s’appuyer sur les travaux de Keskessa, Perrin-Glorian et Delplace (2007) puisqu’ils proposent des activités de restauration de figures qui, pour être réussies, impliquent d’opérer ce changement de regard. Ces activités sont motivantes pour les élèves qui constatent leurs progrès au cours de la séquence. L’accompagnement de l’enseignant est à moduler selon les élèves ; en effet, ce changement de regard s’effectue plus ou moins rapidement et facilement. La différenciation peut se faire à plusieurs niveaux : nature des figures proposées, instruments géométriques autorisés, aides apportées par d’autres élèves ou par le professeur.
Type de document :
Mémoires
Education. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [9 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01414763
Contributeur : Uga - Bu Professorat Éducation <>
Soumis le : lundi 12 décembre 2016 - 15:23:22
Dernière modification le : mercredi 10 janvier 2018 - 09:45:58
Document(s) archivé(s) le : mardi 28 mars 2017 - 00:12:13

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01414763, version 1

Collections

Citation

Laura Terpant. Articulation école collège : la restauration de figures comme passerelle, accompagnement de cette rupture. Education. 2016. 〈dumas-01414763〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

99

Téléchargements de fichiers

86