Évaluation rétrospective à long terme des patients porteurs d’un neurostimulateur de Brindley suivis au CHU de Bordeaux : évolution de la place du dispositif dans l’arsenal thérapeutique des vessies neurogènes spinales

Résumé : Introduction : le dispositif de Brindley est un neurostimulateur des racines sacrées implanté chez des patients présentant une lésion médullaire complète et permettant d’obtenir des mictions déclenchées par l’intermédiaire d’un boitier externe. Objectif : après une revue de littérature, l’objectif était d’évaluer l’utilisation à long terme du dispositif de Brindley chez les patients implantés au Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) de Bordeaux entre 1987 et 2016. Les objectifs secondaires étaient de recenser les problèmes techniques rencontrés et leurs prises en charge, et d’évaluer la satisfaction générale des patients après une utilisation prolongée. Matériels et Méthodes : l’étude est rétrospective descriptive. Le recueil de données a été réalisé sur les dossiers médicaux informatisés ou archivés au CHU de Bordeaux. La satisfaction des patients a été évaluée par téléphone avec l’aide d’un questionnaire établit à l’avance. Les analyses ont été effectuées sous Excel® et des courbes de survie ont été réalisées selon la méthode de Kaplan-Meier grâce au logiciel R®. Résultats : 49 patients ont été implantés au CHU de Bordeaux entre 1987 et 2016. Onze patients sont décédés (22.4%), 5 patients ont été perdus de vue (10.5%), 32 patients ont été contactés par téléphone. Le suivi moyen était de 16 ans. Sur les 33 patients vivants non perdus de vue, 18 (54.5%) utilisent toujours le dispositif comme mode mictionnel unique. La durée d’utilisation moyenne de la cohorte totale était de 14.5 ans. La satisfaction générale moyenne des patients interrogés était de 87.5%. Les femmes paraplégiques et les hommes tétraplégiques étaient les deux populations les plus satisfaites (respectivement 89.1% et 95%). Conclusion : le dispositif de Brindley a fait ses preuves cliniques, uro-dynamiques et sur la qualité de vie des patients blessés médullaires. Cette étude a permis de confirmer les bénéfices qu’il peut apporter à ces patients, avec un suivi de 16 ans en moyenne. Cependant, il est de moins en moins proposé, pour des raisons multiples : épidémiologiques, l’avènement des autres thérapeutiques, économiques, pratiques médico-chirurgicales. L’indication de ce neurostimulateur est délicate car la technique est définitive et mutilante. L’optimisation de la technique d’implantation est en cours d’étude.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [100 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01653724
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 1 décembre 2017 - 18:07:36
Dernière modification le : samedi 9 décembre 2017 - 01:16:55

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2018-10-01

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01653724, version 1

Collections

Citation

Louise Debergé. Évaluation rétrospective à long terme des patients porteurs d’un neurostimulateur de Brindley suivis au CHU de Bordeaux : évolution de la place du dispositif dans l’arsenal thérapeutique des vessies neurogènes spinales . Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01653724〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51