Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Place de la sanction à l'école : comparaison franco-québécoise

Résumé : Ce mémoire porte sur la sanction à l'école dans le cadre d'une étude comparative entre les représentations que les enseignants ont de leurs pratiques en France et au Québec. La revue de littérature préliminaire soulève les différentes approches. La France montre une approche théorique différenciée s'attachant à la loi, au sujet ou au lien pédagogique. Le Québec s'attache à une approche pragmatique de la sanction et propose des solutions préventives et réactives pour gérer les comportements d'indiscipline. Il existe donc un écart dans la conception de la sanction entre les deux pays étudiés. Cet écart se caractérise principalement par la place de la prise en compte du sujet et du lien pédagogique dans la mise en œuvre de la sanction à l'école et par la gestion des comportements inappropriés (anticipation ou gestion a posteriori). Ces différences conceptuelles dans l'approche de la sanction se diffusent dans la culture pédagogique de chaque pays et donc dans l'expérience d'élève qu'ont eue les enseignants dans leur formation au métier d'enseignant et, au final, se révèlent dans les pratiques des enseignants en poste. L'étude a permis de valider les hypothèses de départ sur les différences d'approche de la sanction à l'école entre les enseignants québecois et français. Les enseignants français sont très attachés au respect de la loi, même si la prise en compte de la psychologie du sujet est efficace, et la gestion des comportements inappropriés se fait plutôt a posteriori. Le cadre légal (circulaire n° 91 du 6 juin 1991) qui régit les sanctions à l'école en France existe mais ne semble pas être connu des enseignants. Il n'est pas très développé et n'apporte pas de solutions pratiques aux professionnels (exemple en annexe de Toul). Les enseignants québécois s'attachent essentiellement à la prise en compte du sujet et du lien pédagogique pour respecter les lois et la gestion des mauvais comportements se fait par anticipation, par la réflexion sur les activités proposées et la motivation des élèves en lien avec leurs capacités, ainsi que par la mise en place de sanctions claires vis à vis des élèves (via la politique d'établissement). Enfin, les systèmes favorisant l'émulation collective et individuelle sont mis en place dans le cadre d'une gestion préventive des mauvais comportements.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01803974
Contributor : Inspé Versailles <>
Submitted on : Thursday, May 31, 2018 - 11:08:48 AM
Last modification on : Tuesday, June 9, 2020 - 10:30:04 PM

File

mémoire _Céline Germond_ M2V...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01803974, version 1

Collections

Citation

Céline Germond. Place de la sanction à l'école : comparaison franco-québécoise. Education. 2018. ⟨dumas-01803974⟩

Share

Metrics

Record views

200

Files downloads

1877