Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Démarche diagnostique de l'encéphalite auto-immune à anticorps anti-récepteur NMDA chez l'adulte, en psychiatrie, à travers 2 cas cliniques

Résumé : L'encéphalite auto-immune à anticorps (Ac) anti-Récepteur N-Méthyl-D-Aspartate (R NMDA) permet d'approcher les intrications neuro-immuno-psychiatriques. Il s'agit d'une inflammation du système nerveux central s'exprimant par des symptômes neuropsychiatriques. Etant donné l'accroissement de l'incidence des encéphalites auto-immunes et les manifestations psychiatriques précoces de l'encéphalite à Ac anti-R NMDA, il est important de savoir la repérer et de mettre en place une prise en charge rapide. Elle touche préférentiellement les femmes jeunes, et est souvent associée à un tératome ovarien. Les manifestations psychiatriques sont : anxiété, agitation, trouble du comportement, idées délirantes (persécution, mégalomanie), hallucinations visuelles ou auditives, symptômes dépressifs. Puis il apparait des symptômes neurologiques comme des crises d'épilepsie partielles ou généralisés, des mouvements anormaux, des troubles mnésiques, et autres troubles cognitifs. Et l'évolution naturelle sera des troubles du système nerveux autonome entrainant des séquelles voire le décès. Le traitement spécifique consiste en une ovariectomie si présence de tératome ovarien, un traitement immunomodulateur et une rééducation fonctionnelle. La réversibilité des symptômes est possible dans environ 80% des cas.
L'exemple de deux patientes illustre cette démarche diagnostique. Tout d'abord, un recueil de l'anamnèse et des antécédents est primordial. La surveillance de l'évolution du patient donne des indices sur l'étiologie des troubles : dans le premier cas, la fluctuation des troubles et dans le second cas, la résistance au traitement et la découverte d'un kyste ovarien. La poursuite des investigations mènera à la réalisation de prises de sang à la recherche d'une cause organique, d'une ponction lombaire avec examens cyto-bactério-viro-immunologiques, d'électro-encéphalogrammes, d'imageries cérébrales et pelviennes. Ces diagnostics permettront d'établir les diagnostics et de proposer les prises en charges adéquates.
Ainsi ces deux cas cliniques interrogent sur les présentations cliniques et les connaissances actuelles sur l'implication des auto-Ac neuronaux dans les troubles psychiatriques. Ils illustrent également la nécessité d'un travail transdisciplinaire afin d'obtenir une prise en charge complète. Ce travail permet de souligner l'importance de l'émergence de la recherche en immunologie pour la compréhension des mécanismes physiopathologiques en neurologie et psychiatrie. De plus en plus d'études montrent une implication du système immunitaire dans les pathologies psychiatriques.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [192 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01888501
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, October 5, 2018 - 10:31:49 AM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:02 AM
Long-term archiving on: : Sunday, January 6, 2019 - 1:44:28 PM

File

PLAZAT Lucie-Orianne.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01888501, version 1

Citation

Lucie-Orianne Plazat. Démarche diagnostique de l'encéphalite auto-immune à anticorps anti-récepteur NMDA chez l'adulte, en psychiatrie, à travers 2 cas cliniques. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-01888501⟩

Share