Aides au domicile : évaluation des connaissances et représentations chez les personnes âgées autonomes

Résumé : Introduction : La population française vieillit. Ce vieillissement expose les personnes âgées aux situations de vieillissement, perte d’autonomie et dépendance. La dépendance est un défi médical, social et financier. Sa prise en charge repose sur le maintien au domicile et les hébergements collectifs ; les français exprimant une large préférence pour le maintien au domicile. L'objectif de cette étude qualitative est d'évaluer les représentations des aides au domicile chez les personnes âgées autonomes afin de dégager l'existence de raisons ou de freins et obstacles à leurs mises en place. Matériel et méthode : Etude qualitative uni-centrique par entretiens semi-dirigés englobant treize patients. Critères d’inclusion : Patients autonomes, n'ayant aucune aide au domicile de façon permanente, âgées de 60 à 85ans, avec ou sans antécédent médicochirurgicaux spécifiques, de toute catégorie socioprofessionnelle, résidant en région PACA, département du Var, recrutés lors d’une consultation de médecine générale. Critères d’exclusion : aides au domicile permanentes, troubles cognitifs. L’analyse et la triangulation des données ont été réalisées, après retranscription fidèle, par codage par thème et unité de sens (verbatim). Résultats : Les aides au domicile les plus citées sont les infirmiers(ères) au domicile, l'aide-ménagère et le portage des repas. Le médecin généraliste est un interlocuteur important face à la demande d’information. L’aide au domicile est perçue comme une solution positive, utile, représentant une alternative à l’institutionnalisation, permettant un lien médicosocial luttant contre l’isolement. La mise en place des aides nécessite une relation de confiance et honnête entre le soignant et le soigné. Les raisons de mise en place englobent principalement les dépendances physiques et psychiques ainsi que l’isolement socio-familial. Il résulte une absence de motif de refus valable à la mise en place des aides au domicile. Conclusion : L’Aide au domicile est perçue comme une solution positive. Elle est la première étape de la prise en charge de la dépendance. La projection des patients avec une aide au domicile reste difficile à élaborer du fait d’une attitude de « déprise » face à une aide concrétisant la dépendance, la fin de vie et la mort, rendant difficile l’acceptation des aides et leur mise en place.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02090781
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Friday, April 5, 2019 - 10:39:13 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM

File

THESE DEFINITIVE-1 LELLOUCHE.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02090781, version 1

Collections

Citation

Alexa Lellouche. Aides au domicile : évaluation des connaissances et représentations chez les personnes âgées autonomes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02090781⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

42