Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'évaluation quantitative sensorielle (quantitative sensory testing, qst) : intérêts et application dans l'investigation des douleurs oro-faciales chroniques

Résumé : Les douleurs oro-faciales chroniques sont un réel challenge pour le chirurgien-dentiste. Parmi elles, les douleurs neuropathiques sont parmi les plus invalidantes, altérant fortement la qualité de vie des patients. Elles conduisent bien souvent à la frustration du chirurgien-dentiste et à la mutilation du patient par des actes injustifiés. La prise en charge adéquate et précoce de ces patients, ainsi que la mise en place d’une thérapeutique appropriée ne peut qu’améliorer le pronostic et éviter l’installation à plus long terme du phénomène douloureux. Une étape conceptuelle importante dans l’étude et le traitement de la douleur a été franchie avec la proposition d’une classification des douleurs par mécanismes dont l’idée principale repose sur le fait que chaque douleur corresponde à un mécanisme physiopathologique particulier. La connaissance de ces mécanismes devrait alors permettre de cibler une thérapeutique antalgique spécifique. Afin d’identifier ces mécanismes, de nombreuses approches complémentaires ont été entreprises, tant dans le domaine de la recherche fondamentale que de la clinique. C’est ainsi que des outils d’évaluation ne reposant pas seulement sur le langage ont été développés. Depuis la fin des années 80, un progrès significatif a été réalisé dans le domaine de la quantification sensorielle, sous l’impulsion notamment d’un groupe de neurologues allemands. Le Quantitative Sensory Testing (QST), technique non-invasive, a été développé afin d’évaluer les troubles du système nerveux périphérique et central, associés aux douleurs chroniques et faisant suite à un traitement ou à diverses pathologies. De nombreuses études ont mis en avant une méthodologie afin d’évaluer quantitativement et semi-qualitativement les variations somatosensorielles entre des patients sains et des groupes présentant certaines affections (lésions cérébrales, diabète, cancer, VIH etc.). Cette méthode permet, par l’application de divers stimuli calibrés, de mesurer les seuils de détection et de douleur chez les patients et d’anticiper, en testant la fonction spécifique des sous types de fibres nerveuses nociceptives et non nociceptives et ainsi de mettre en évidence ou réaliser le suivi des altérations du système somatosensoriel. Il serait donc désormais possible grâce aux mesures recueillies et à la comparaison des études réalisées suivant des protocoles fiables et reproductibles, de démontrer la présence de dysfonctionnements, et de suivre dans le temps l’effet de thérapeutiques adaptées.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [134 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02352073
Contributor : Christophe Coignard - Scd Paris Diderot <>
Submitted on : Wednesday, November 6, 2019 - 4:36:08 PM
Last modification on : Wednesday, April 1, 2020 - 10:50:03 PM

File

MIMOUN_Anthony_20171207.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02352073, version 1

Citation

Anthony Mimoun. L'évaluation quantitative sensorielle (quantitative sensory testing, qst) : intérêts et application dans l'investigation des douleurs oro-faciales chroniques. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-02352073⟩

Share

Metrics

Record views

19

Files downloads

215