Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Morcellement en médecine légale : analyses macroscopiques et microscopiques de lésions expérimentales par "feuille de boucher"

Résumé : Les lésions osseuses par feuille de boucher ont jusqu’alors été peu étudiées dans la littérature, et uniquement sur l’os animal. L’objectif principal de l’étude a été de préciser la description sémiologique de ces lésions osseuses. Pour cela, nous avons créé 30 lésions standardisées avec une feuille de boucher sur des os humains.
En macroscopie, ces lésions étaient ressemblantes à celles résultant de l’usage d’un couteau ou d’une hachette dans les mêmes conditions, c’est-à-dire petites, étroites et linéaires, avec une berge au moins d’aspect régulier, et l’autre berge d’aspect irrégulier. Au stéréomicroscope, les lésions ont été mieux définies, les berges irrégulières classées en deux sous-catégories, celle des berges légèrement irrégulières par accumulation de débris au niveau de la berge, et celle des berges irrégulières avec présence d’un lateral pushing back et/ou de fosses. Des stries verticales ont également pu être observées. Des mesures ont été effectuées sur les lésions et les moulages des lésions. Les analyses ont montré qu’il était préférable de mesurer la largeur des lésions sur le moulage plutôt que sur l’os et que la mesure de la largeur de la lésion était peu intéressante pour estimer la largeur de la lame en cause. Nos lésions étaient plus étroites et superficielles que celles de la littérature, cette différence s’expliquant par une force de frappe différente et par notre choix de ne travailler que sur de petites lésions.
Nous avons ensuite comparé nos lésions avec celles produites par une hachette dans les mêmes conditions de réalisation. Ces deux types de lésions sont sémiologiquement très ressemblantes, présentant à la fois les caractères de la lignée tranchante (lésions fines en V, mur régulier, une berge régulière) et les caractères de la lignée contondante (débris osseux sur une berge ou lateral pushing back), et des stries verticales. Au niveau macroscopique, il était impossible de distinguer les deux instruments. Microscopiquement, les lésions par feuille de boucher étaient significativement moins contuses et significativement plus étroites. Ces différences pourraient être expliquées par un affûtage plus marqué du fil de la lame de la feuille, ce qui a renforcé son côté tranchant, dans la mesure où la feuille était plus lourde et possédait une lame plus large que celle de la hachette.
Au total, l’analyse de la sémiologie des lésions osseuses permet de diagnostiquer le caractère tranchant et contondant d’un instrument. Ce travail permet de comparer les lésions osseuses résultant de deux instruments différents mais restant très proches, et d’en identifier les différences. Il a pu ainsi être évalué une note contondante différente entre les lames de ces deux outils, documentée par les caractères sémiologiques présents et les largeurs respectives des lésions. Dans le futur, il apparaîtra intéressant de poursuivre de nouvelles études avec d’autres instruments de la même classe, en réduisant les biais et en utilisant des outils plus puissants, tel que par exemple le microscope électronique à balayage.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02381462
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Tuesday, November 26, 2019 - 4:04:09 PM
Last modification on : Monday, October 12, 2020 - 10:28:06 AM

File

2018NICEM126.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02381462, version 1

Citation

Charlotte Rometti. Morcellement en médecine légale : analyses macroscopiques et microscopiques de lésions expérimentales par "feuille de boucher". Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02381462⟩

Share

Metrics

Record views

20

Files downloads

15