Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Améliorer la ville par le jeu et les loisirs ? Pistes de réflexion

Résumé : Depuis le milieu du XXe siècle, les loisirs sont devenus une réalité sociale incontournable tant ils se sont multipliés et démocratisés grâce à l'apparition du temps libre : sport, jeux, culture, voyage, etc. Suivant cette évolution sociale, dans les villes, les espaces dédiés aux loisirs deviennent de plus en plus nombreux. Cependant, la plupart du temps, ces espaces de loisirs apparaissent en second plan du projet d'aménagement dessiné par la municipalité. Ils sont des accessoires au sein d'une ville utilitariste. En opposition à cette conception, et en rejoignant en cela les sciences sociales qui soulignent l'importance sociale des loisirs, certains urbanistes et architectes proposent une nouvelle façon de penser l'intégration du jeu et des loisirs dans les grands ensembles urbains. L'aire de jeux, espace dédié aux enfants, a fait l'objet d'une remise en question complète et de propositions radicalement différentes, grâce notamment aux architectes Aldo van Eyck, Isamu Noguchi et Mitsuru Senda. Ce qui appelle la problématique suivante : Dans une société où ils sont des éléments incontournables de la vie quotidienne, le jeu et les loisirs peuvent-ils constituer un levier pour repenser l’organisation des grandes villes ? Après un détour par l'histoire théorique des aires de loisirs et de jeux, à travers les grands noms de l'urbanisme et de l'architecture (Howard, Garnier, Le Corbusier), cette étude s'est attachée à analyser les pratiques actuelles dans la planification et les projets urbains. Pour cela, nous avons étudié les documents d'urbanisme, les avant-projets et la communication officielle de deux grandes villes françaises : Marseille et Nantes. Dans la dernière partie de ce travail, nous avons questionné le modèle théorique émergent de la « ville ludique », parce qu’il ouvre un champ des possibles encore plus vaste. Les villes ludiques existent-elles ? Comment ce nouveau concept peut-il faire évoluer la pensée et les pratiques en matière de loisirs et de jeux en ville. Nous proposons une définition de la « ville ludique » et une comparaison avec d’autres modèles conceptuels récents : la « ville garantie » de Marc Breviglieri et la « ville créative » de Richard Florida. Enfin, nous avons cherché à déterminer si les aménagements ludiques pouvaient se mettre au service d’une ville inclusive et accessible. La question de la nécessité du jeu comme outil éducatif chez les enfants et le rapport de ces derniers à la ville ont constitué les fils rouges de cette étude.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [50 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02393490
Contributor : Amu Iuar <>
Submitted on : Wednesday, December 4, 2019 - 2:01:01 PM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 3:11:09 AM
Long-term archiving on: : Thursday, March 5, 2020 - 4:46:58 PM

File

Léonard Conroy.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02393490, version 1

Citation

Léonard Conroy. Améliorer la ville par le jeu et les loisirs ? Pistes de réflexion. Sciences de l'Homme et Société. 2019. ⟨dumas-02393490⟩

Share

Metrics

Record views

82

Files downloads

42