Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Stratégie du contournement et dynamiques de recomposition du paysage politique français : une analyse systémique des années électorales 2016-2017

Résumé : Comment les candidats à l’élection présidentielle de 2017 ont-ils adapté leur stratégie au contexte de crise de confiance et avec quels effets sur la structure du jeu politique ? C’est à ces questions que le présent travail ambitionne de répondre.
Nous explorons en première partie les causes et les conséquences de cette crise de confiance qui touche en premier lieu les structures partisanes, les médias et le personnel politique. Nous analysons ainsi le déclin des partis politiques notamment lié au sentiment qu’ils sont trop peu féconds en idées nouvelles et essentiellement focalisés sur leurs propres intérêts. Nous nous intéressons ensuite au phénomène de rejet que subissent les médias que nous qualifions de « conventionnels » et à la production concomitante de discours hostiles de la part d’une majorité de la classe politique. Nous questionnons également le rôle des médias dans la dépréciation de l’image de l’activité politique. Enfin, nous observons plus en profondeur les origines et les conséquences de la dégradation du lien entre représentés et représentants. Nous analysons cette dernière comme liée à certaines logiques institutionnelles, à la professionnalisation et à l’autonomisation de la classe politique, à son incapacité à représenter la diversité de la société et des sensibilités et au sentiment répété de trahison lié aux promesses non-tenues et à certaines décisions perçues comme illégitimes par les citoyens.
En seconde partie, nous observons la réponse des candidats à l’élection présidentielle de 2017 à ce contexte de crise de confiance. Nous analysons qu’ils ont adopté ce que nous avons choisi d’appeler la stratégie du contournement. Nous entendons ici le mot contournement dans sa double acception, c’est à dire éviter et tracer les contours. Celle-ci s’est essentiellement manifestée dans le contournement des structures partisanes, des médias « conventionnels » et du clivage politique traditionnel afin d’incarner une rupture aux yeux des électeurs tout en offrant des avantages en termes de contrôle de l’appareil politique et de la diffusion de ses messages. Le contournement du clivage traditionnel nous est également apparu comme étant une tentative des « outsiders » de tirer avantage de la redistribution annoncée du capital électoral en restructurant le jeu politique à leur avantage. À cet égard, notre analyse s’efforce de mettre en perspective l’application de la stratégie du contournement avec la recomposition du paysage politique intervenu avec les élections présidentielle et législatives de 2017. Nous achevons notre travail en questionnant les contours de cette recomposition qui nous semble par ailleurs devoir faire l’objet d’une poursuite du travail initié dans les prochaines années.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [63 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02414402
Contributor : Clara Musy <>
Submitted on : Monday, December 16, 2019 - 4:02:15 PM
Last modification on : Tuesday, March 3, 2020 - 1:33:00 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 17, 2020 - 7:58:28 PM

File

DUBANCHET Etienne_DUMAS.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02414402, version 1

Citation

Étienne Dubanchet. Stratégie du contournement et dynamiques de recomposition du paysage politique français : une analyse systémique des années électorales 2016-2017. Sciences de l'information et de la communication. 2017. ⟨dumas-02414402⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

24