Atrophie multi-systématisée et exposition professionnelle aux pesticides : vers une reconnaissance en maladie professionnelle - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Multiple system atrophy and occupational exposure to pesticides: towards recognition in occupational disease

Atrophie multi-systématisée et exposition professionnelle aux pesticides : vers une reconnaissance en maladie professionnelle

Abstract

Multiple system atrophy (MSA) is a neurodegenerative disease that is extremely close to Parkinson’s disease (PD) in its clinical presentation and pathophysiology. As for PD, links have been established between MSA risk and occupational exposure to pesticides. However, this disease is not included in the tables of occupational diseases. The aim of this work was to promote recognition of MSA as an occupational disease linked with pesticides. We carried out a transversal study of patients with MSA and PD in two hospitals. The exposure modalities were collected by a specific questionnaire and then analysed by an expert. On the socio-demographic and clinical level, a significant difference was found for the average age at diagnosis (p-value = 0.041) and the average time taken to manage the disease (p-value = 0.001). A comparable proportion of patients with MSA and PD was involved in the preparation (p-value = 0.258) and application (p-value = 0.105) of pesticide treatments. The number of preparation per day (p-value = 0.324), the average number of annual processing (p-value = 0.558) and the annual number of cleaning (p-value = 0.318) and repair (p-value = 0.327) of equipment was similar. No significant difference was found between the two pathologies for exposure to molecules of interest in PD (p-value between 0.059 and 0.938). Despite the low number of staff and a difference in data collection between Bordeaux and Toulouse, we were unable to demonstrate a significant difference between the two pathologies; results rather in favour of our hypothesis. It seems necessary to continue this type of study on a larger scale, with systematised methodologies, in order to be able, in the long term, to recognise MSA as an occupational disease in connection with occupational exposure to pesticides.
L’atrophie multi systématisée (AMS) est une maladie neurodégénérative rare extrêmement proche de la maladie de Parkinson (MP) sur le plan clinique et physiopathologique. Comme pour la MP, des liens ont été établis entre risque d’AMS et exposition professionnelle aux pesticides. La pathologie n’est pourtant pas inscrite dans les tableaux de maladies professionnelles. L’objectif de ce travail est d’apporter des éléments en faveur de la reconnaissance en maladie professionnelle de l’AMS en lien avec l’exposition professionnelle aux pesticides. Nous avons réalisé une étude transversale des expositions de 39 patients atteints d’AMS et de MP suivis aux CHU de Bordeaux et de Toulouse. Sur le plan sociodémographique et clinique, une différence significative a été retrouvée pour l’âge moyen au diagnostic (p-value = 0,041) et le délai moyen de prise en charge de la maladie (p-value = 0,001). Une proportion comparable de patients atteints d’AMS et de maladie de Parkinson a été impliquée dans la préparation (p-value = 0,258) et l’application (p-value = 0,105) des traitements pesticides. Le nombre de préparation par jour (p-value = 0,324), le nombre moyen de traitement annuel (p-value = 0,558) ainsi que le nombre de nettoyage (p-value = 0,318) et de réparation (p-value = 0,327) annuel du matériel étaient similaire. Aucune différence significative n’a été retrouvée entre les deux pathologies pour l’exposition aux molécules d’intérêt dans la maladie de Parkinson (p-value entre 0,059 et 0,938). Malgré le faible effectif et une différence de recueil des données entre Bordeaux et Toulouse, nous n’avons pas pu mettre en évidence de différence significative entre les deux pathologies ; des résultats plutôt en faveur de notre hypothèse. Il semble nécessaire de poursuivre ce type d’étude à plus grande échelle, avec des méthodologies systématisées, afin de pouvoir, à terme, reconnaitre l’AMS comme maladie professionnelle en lien avec l’exposition professionnelle aux pesticides.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2019_Weill.pdf (3.33 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02447458 , version 1 (21-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02447458 , version 1

Cite

Floriane Weill. Atrophie multi-systématisée et exposition professionnelle aux pesticides : vers une reconnaissance en maladie professionnelle. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02447458⟩
118 View
1368 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More