Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Incidence de la mélioïdose en France de 2012 à 2018

Résumé : La mélioïdose est une maladie rare causée par Burkholderia pseudomallei endémique en Asie du Sud-Est et en Australie du Nord. De plus en plus de cas sont rapportés chez des voyageurs français sans que l’incidence de la maladie en France ne soit connue. Méthode : nous avons réalisé une étude rétrospective des cas de mélioïdose diagnostiqués chez l’homme en France métropolitaine et dans les territoires d’outre-mer entre 2012 et 2018. Les cas ont été obtenu par une recherche dans la littérature, par le biais de cas rapportés à l’ IRBA et par la sollicitation de toutes les structures d’infectiologie françaises. Résultats : 57 cas ont été rapportés entre 2012 et 2018. Parmi ces cas, 17,5% étaient d’origine autochtone en outre-mer. Le taux global de mortalité était de 23,8% avec un taux de mortalité de 13,3% chez les cas d’importation et de 75% chez les cas autochtones. Le patient type était un homme de 49 ans porteur dans 66,7% des cas d’un facteur de prédisposition à la mélioïdose et ayant effectué un voyage de plus de 2 semaines. Il rapporté un facteur extrinsèque de contamination dans 42,1% des cas. La mélioïdose s’exprimait sous la forme d’une pneumopathie dans 59,6%. Un sepsis était associé quelle que soit la forme clinique dans 49,1% des cas. Discussion : l’hétérogénéité de la répartition géographique des cas nous laisse supposer que l’incidence de la mélioïdose en France est sous-estimée, ce qui pourrait être dû à une méconnaissance de la maladie et à des difficultés diagnostiques. Nous sommes le premier pays à rapporter à la fois des cas d’importation et des cas autochtones. Le profil des cas d’importation est comparable à celui des voyageurs étudiés dans d’autres études hors zone d’endémie. Le profil des cas autochtones semble différent et mériterait une analyse plus poussée. Conclusion : l’incidence de la mélioïdose en France et la mortalité qui y est associée justifieraient une notification obligatoire des cas notamment outre-mer. Les praticiens français devraient être sensibilisés à cette pathologie afin de pouvoir prodiguer des conseils de prévention aux voyageurs et de limiter le retard diagnostic.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [62 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02459614
Contributor : Ubo Santé <>
Submitted on : Wednesday, January 29, 2020 - 2:58:25 PM
Last modification on : Wednesday, April 1, 2020 - 1:27:52 AM
Long-term archiving on: : Thursday, April 30, 2020 - 5:00:13 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2021-09-01

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02459614, version 1

Collections

Citation

Inès Mercier. Incidence de la mélioïdose en France de 2012 à 2018. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02459614⟩

Share

Metrics

Record views

38