Impact des séances d'éducation à la vie sexuelle et affective sur les lycéens - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Impact des séances d'éducation à la vie sexuelle et affective sur les lycéens

Abstract

Objectives: The main goals of this work were to assess the evolution of high school students’ knowledge and abilities about sexual and affective life, before a briefing session, and then one and seven months after by three successive surveys (Q#1, Q#2 et Q#3). Methods: This study was carried out between March and December 2018 at Jacques Prévert general and professional high school in Boulogne-Billancourt (92100). The study was descriptive and quantitative. The data was prospectively collected by paper surveys. The analysis was quantitative, using quantitative and qualitative variables. Results: A high level of knowledge was found. A significant knowledge evolution was noted about “sexual and gender-based abuses” topic. About their abilities, progress was noted at medium term, especially about factual subjects (condom use, Sexually Transmitted Infection testing, pregnancy risk identification…). Conclusion: The intervention appears as increasing high school students’ abilities. Nonetheless, it is possible the intervention boosted their interest, leading them to make more research. By reiterate interventions like these ones, and by a global mindset change in our society, a global enhancement of the sexual health is possible. The “Service Sanitaire” creation would help to make prevention for the parents’, to help them talking about that since early childhood: downstream interventions can’t, by themselves, reduce some knowledge absence, such as the freedom to think and act.
Objectifs : Les objectifs de ce travail étaient d’évaluer l’évolution des connaissances et des compétences des lycéens sur la vie sexuelle et affective avant une séance d’information, puis un et sept mois après la séance à l’aide de trois questionnaires successifs (Q#1, Q#2 et Q#3). Matériel et méthodes : L’étude a été réalisée entre mars et décembre 2018, au lycée général et professionnel Jacques Prévert situé à Boulogne-Billancourt (92100). L’étude était descriptive quantitative. Les données étaient recueillies de manière prospective sous forme de questionnaires. L’analyse était quantitative, comportant des variables quantitatives et qualitatives. Résultats : Un niveau de connaissances initial plutôt bon a été constaté. L’évolution des connaissances est significative pour la thématique : « violences sexistes et sexuelles ». Concernant les compétences, des améliorations ont surtout été constatées à moyen terme notamment à propos de thématiques factuelles (utilisation du préservatif, dépistage des IST, identification du risque de grossesse…). Conclusion : L’intervention a donc un impact qui permet une amélioration de leurs compétences. Néanmoins, il est fort probable que cette intervention ait aussi stimulé leur intérêt, les conduisant à rechercher des notions complémentaires sur ces thématiques. C’est donc par la répétition d’interventions comme celles-ci, mais aussi par un changement global des mentalités de notre société, qu’une amélioration globale de leur santé sexuelle est possible. La création du SeSa permettrait aussi d’intervenir auprès des parents pour qu’ils puissent leur en parler dès la petite enfance : les interventions en aval ne peuvent pas, à elles seules, palier à l’absence de certaines notions, notamment la liberté de penser et d’agir.
Fichier principal
Vignette du fichier
BARBIER_Pauline_2019.pdf (533.25 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02481804 , version 1 (17-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02481804 , version 1

Cite

Pauline Barbier. Impact des séances d'éducation à la vie sexuelle et affective sur les lycéens. Gynécologie et obstétrique. 2019. ⟨dumas-02481804⟩
244 View
733 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More