Analyse de trois paramètres morphologiques postopératoires après implantation d'une prothèse épirétinienne : distance entre la matrice et la rétine, rotation de la matrice et développement des tissus fibreux, et leur influence sur la récupération de la fonction visuelle - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Analysis of three postoperative morphological parameters after epiretinal prosthesis implantation: Array-to-retina distance, array rotation and development of fibrotic tissues, and their influence on visual function recovery

Analyse de trois paramètres morphologiques postopératoires après implantation d'une prothèse épirétinienne : distance entre la matrice et la rétine, rotation de la matrice et développement des tissus fibreux, et leur influence sur la récupération de la fonction visuelle

Abstract

Argus II is the most implanted prosthesis when considering gaining sight in advance retinal dystrophy. The purpose of this study is to describe and evaluate the long term evolution of the implanted array position and how it is related with some of the post- operative tissue healing factors. Eighteen consecutive patients with end-stage retinitis pigmentosa were analyzed in this single-arm prospective multicenter clinical trial between November 2014 and June 2016. Postoperative data at day 1, weeks 1 and months 1, 3, 6, 12 and 24 were collected. Postoperative array-retina distance and development of fibrosis were measured on spectral-domain optical coherence tomography images. Position of the array was evaluated on fundus images between months 1 and 24. Visual function was analyzed using three Argus II designed tests; square Localization, direction of motion and grating visual acuity. Main outcome measures: evaluation of postoperative tissue healing fibrosis development and its influence on functional vision performances. Considering the array-to-retina distance over time, no variation of the global median value at month 1 (93, 1µm; interquartile range (IQR) : 23,7; 385,9) and month 24 (126,9 µm; IQR: 0; 272,8) was observed (p=0,82). A significant rotation of the device through time was observed, however not linear as demonstrated by a quadratic function of time with a significant linear term (p= 0.0041) and quadratic term (p= 0.0299). A significant increase of fibrotic tissue was observed in 9 of the patients, here again, the evolution was not linear, as demonstrated by a quadratic function of time with a significant linear term (p= 0.0006) and quadratic term (p= 0.0003). No statistical significant variations of the angle was highlighted according to the presence/absence of fibrosis. (p=0,92). Better visual function results are observed when the system is ON in all three designed tests. This improvement is also put forward in the subgroups with fibrosis, for SL and DOM tests, compared to the subgroups of patients who did not developed fibrosis. Both rotation and fibrosis were found to increase exponentially after surgery before reaching a stabilization point around the eighteenth month. Interestingly, patients who developed fibrosis exhibited better functional results than the others.
Considérant le gain de vision dans les dystrophies rétiniennes au stade avancé, Argus II est la prothèse rétinienne la plus implantée dans le monde. Notre étude a pour but d’évaluer l’évolution à long terme de la position de l’implant ainsi que sa relation avec certains des facteurs de cicatrisation post-opératoire. Dix-huit patients, atteints de rétinite pigmentaire au stade terminal et inclus de façon consécutive ont été analysés en groupe unique dans cette étude prospective multicentrique entre novembre 2014 et juin 2016. Les données post-opératoire ont été collectées à J1, semaine 1, et aux 1er, 3eme, 6eme, 12eme, 24eme mois. La distance implant-rétine et le développement de fibrose post opératoire ont été mesurés sur les images de l’OCT spectral-domain. Les rétinophotographies du fond ’œil ont permis d’évaluer la position de l’implant entre le 1er et le 24eme mois. Trois tests spécifique d’Argus II ; square Localization, direction of motion and grating visual acuity ont permis l’analyse de la fonction visuelle. Le critère de jugement principal était : l’évaluation du développement de fibrose en post opératoire et son influence sur les performances de la fonction visuelle. Concernant la distance implant-rétine au cours du temps, on n’observe pas de variation de la médiane globale au 1er mois (93,1µm; interquartile range (IQR) : 23,7; 385,9) et au 24eme mois (126,9 µm; IQR: 0; 272,8) était observé (p=0,82). Une rotation statistiquement significative de l’implant au cours du temps a été mise en avant, cependant celle-ci n’était pas une relation linéaire mais plutôt une fonction quadratique avec des coefficients de fonction significatif, linéaire (p=0,0041) et quadratique (p=0,0299). Une augmentation significative de la fibrose a été observé chez 9 des patients, ici aussi, l’évolution n’était pas linéaire mais quadratique avec des coefficients de fonction significatif, linéaire (p=0,0006) et quadratique (p=0,0003). Aucune variation statistiquement significative de l’angle n’a pu être mise en avant lors de la comparaison entre présence/absence de fibrose. (p=0,92). Des meilleurs résultats de fonction visuelle ont été observés lorsque le système était ON pour les trois tests spécifiques. Ce gain de fonction visuelle a également été remarqué dans le sous-groupe des patients avec fibrose, pour les tests SL et DOM en comparaison avec le sous-groupe des patients ne développant pas de fibrose. La rotation et la fibrose ont toutes les deux augmentée exponentiellement après la chirurgie jusqu’à atteindre un point de stabilisation autour du dix-huitième mois. De façon intéressante, les patients ayant développé de la fibrose ont des meilleurs résultats fonctionnels que les autres.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2019_Lapeyre_Maxence.pdf (4.98 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02495861 , version 1 (02-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02495861 , version 1

Cite

Maxence Lapeyre. Analyse de trois paramètres morphologiques postopératoires après implantation d'une prothèse épirétinienne : distance entre la matrice et la rétine, rotation de la matrice et développement des tissus fibreux, et leur influence sur la récupération de la fonction visuelle. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02495861⟩
77 View
19 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More