Coxites au cours de la fièvre méditerranéenne familiale : étude de 130 hanches dont 6 nouvelles atteintes françaises - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Coxitis in familial mediterranean fever : review of 130 hips including 6 new French reports

Coxites au cours de la fièvre méditerranéenne familiale : étude de 130 hanches dont 6 nouvelles atteintes françaises

Abstract

Introduction: familial mediterranean fever (FMF) is a monogenic autoinflammatory disorder linked to mutations of MEFV. We performed a literature review about coxitis in FMF and reported seven new cases. Methods: five new patients with seven new coxitides were reported. We reviewed the literature on Pubmed from 1946 to 2018. Results: 138 coxitides were found in 35 articles from 1908 to 2017 including our new cases. 36% were bilateral (n=56). Mean age at onset was 19.4 years (n=42). In 48% of cases (n=66), patients had suffered from protractile arthitis (i.e. arthritis lasting longer than three weeks). 38% of coxitides were remittent, and 14% had a mechanical pain pattern. 15% (n=21) were associated with another possible causative disease: sacroiliitis (13.5%), ASASproven spondyloarthropathy (9.4%) and idiopathic juvenile arthritis (1.5%). 75% (n=103) of coxitides resulted in a chronic impairment, especially those with protractile arthritis (89% of impairment in this subgroup). Colchicine was often efficient for pain relief (9/13). However hip arthroplasties occured oftenly (n=54) at a young age (mean 28.4 years). Conclusion: Coxitis in FMF has a severe prognosis, especially in its protractile form. Its natural history is at high risk for arthroplasty at a young age.
Introduction : la fièvre méditerranéenne familiale (FMF) est une maladie autoinflammatoire autosomique récessive liée à des mutations du gène MEFV. Nous avons effectué une revue de la littérature au sujet des atteintes de hanche ou coxites assortie de six nouveaux cas. Matériel et méthodes : trois nouveaux patients avec atteinte bilatérales sont reportés. Une revue de la littérature a été entreprise sur Pubmed de 1946 à 2018. Résultats : 130 coxites associées à la FMF étaient retrouvées sur 31 articles de 1908 à 2012 en incluant nos nouveaux cas. 36% des coxites étaient bilatérales. L'âge moyen de début des symptômes était de 19.4 ans (n=48). Dans 50% des cas (n=65), les patients avaient subi une arthrite protractile (épisode durant plus de trois semaines). 37% des coxites évoluaient en poussées rémittentes, tandis que 13% avaient un horaire mécanique d'aggravation progressive. 15.4% des coxites (n=20) étaient associées à une autre maladie causale : sacro-iliite (13,5%), spondyloarthrite selon les critères ASAS (9,2%), arthrite juvénile idiopathique (1,5%). 75% (n=98) des coxites laissaient une impotence chronique, et en particulier les arthrites protractiles (89% d'impotence résiduelle dans ce sous-groupe). La colchicine était souvent efficace sur les douleurs (8/10). Les arthroplasties de hanche étaient fréquentes (n=49) à un âge précoce (âge moyen de la première arthroplastie 28.5 ans, délai moyen première douleur arthroplastie 5.4 ans). Conclusion : la coxite de la fièvre méditerranéenne familiale porte un pronostic sévère, en particulier la forme d'arthrite protractile. Elle évolue très souvent vers l'arthroplastie à l'âge jeune malgré le traitement par colchicine.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThExe_RODRIGUES_Francois_DUMAS.pdf (6.88 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02501349 , version 1 (12-03-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02501349 , version 1

Cite

François Rodrigues. Coxites au cours de la fièvre méditerranéenne familiale : étude de 130 hanches dont 6 nouvelles atteintes françaises. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02501349⟩
65 View
113 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More