Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Analyse morphologique tridimensionnelle informatisée des fractures de l’humérus proximal : étude de faisabilité

Résumé : Introduction : la classification de Neer des fractures de l’humérus proximal (FHP) en 4 fragments reste la plus utilisée en pratique chirurgicale, même si la reproductibilité inter-observateurs est faible. L’objectif de notre étude était de mettre au point une méthode informatisée originale et standardisée de mesure des déplacements dans l’espace des 4 fragments osseux fracturés : tête humérale, diaphyse, tubercule majeur et tubercule mineur.
Méthodes : quatre-vingts FHP chez 79 patients pris en charge au CHU de Nice entre décembre 2017 et décembre 2018, pour lesquelles des radiographies et un scanner étaient disponibles, ont été incluses. Pour chaque fracture, nous avons segmenté manuellement la tête humérale et les tubérosités afin de modéliser en 3D l’humérus proximal fracturé. Un modèle statistique de forme permettait de prédire l’humérus pré-fracturaire à partir des 6cm proximaux de diaphyse non fracturée. L’analyse de la différence entre l’humérus pré-fracturaire prédit et les fragments segmentés permettait la mesure tridimensionnelle des déplacements en translation et en rotation. Trois observateurs (un chirurgien, un interne, un radiologue) ont aussi effectué des mesures manuelles à l’aide de radiographies et de scanner deux et trois dimensions.
Résultats : l’analyse inter-observateurs retrouvait 41% d’accord unanime pour la classification de Neer. Pour la rotation de la tête dans le plan coronal, on observait grâce au logiciel 39% de valgus, 45% de varus et 16% de rotation <5°. Huit pour cent étaient considérées comme déplacés (> 45° de varus ou valgus) selon les critères de Neer. Le tubercule majeur était fracturé dans 70 cas et le tubercule mineur dans 34 cas. La mesure informatique retrouvait un déplacement de plus de 10mm dans 39% des fractures du tubercule majeur et dans 53% des fractures du tubercule mineur. En considérant le logiciel comme la mesure de référence, l’analyse des trois observateurs était exacte dans 35% des cas pour la tête humérale, et dans 61% et 49% pour le tubercule majeur et le tubercule mineur.
Conclusions : les résultats de notre étude de faisabilité confirment la faible reproductibilité de la classification en 4 fragments des fractures de l’humérus proximal selon Neer et montrent qu’il est possible de mesurer le déplacement tridimensionnel des fragments osseux fracturés grâce à une méthode de mesure informatisée originale (preuve de concept).
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [86 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02505475
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Wednesday, March 11, 2020 - 3:11:12 PM
Last modification on : Monday, October 12, 2020 - 10:28:06 AM
Long-term archiving on: : Friday, June 12, 2020 - 4:10:15 PM

File

2019NICEM138.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02505475, version 1

Citation

Thomas Ripoll. Analyse morphologique tridimensionnelle informatisée des fractures de l’humérus proximal : étude de faisabilité. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02505475⟩

Share

Metrics

Record views

27

Files downloads

13