Amylose du canal carpien et manifestations cardiaques préopératoires : étude cas-témoins - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Amylose du canal carpien et manifestations cardiaques préopératoires : étude cas-témoins

Abstract

Les avancées thérapeutiques dans l'amylose à transthyrétine (ATTR) apportent un espoir de révolutionner la prise en charge de cette pathologie auparavant incurable, mais l’inefficacité du traitement sur les formes les plus avancées souligne l'importance d'un diagnostic précoce. Le syndrome du canal carpien (CC) serait un des signes les plus précoces de l'ATTR sénile. L'objectif de notre étude est de comparer les manifestations cardiaques préopératoires de patients opérés du CC en regard de la présence de dépôts amyloïdes sur la biopsie synoviale. Nous avons réalisé une étude rétrospective cas-témoin, monocentrique, chez les patients avec (cas) et sans amylose (témoins) du canal carpien, opérés du syndrome du canal carpien entre janvier 2010 et novembre 2018. Seules les données antérieures à la chirurgie ont été considérées. Cas et témoins ont été appariés en 1:1 sur l'âge et le sexe. Au total, 221 cas ont été appariés à 221 témoins. Les cas ont plus de fibrillations atriales (FA) (p= 0,0002), de troubles conductifs (TDC) (p= 0,0001) et d'hypertrophies ventriculaires gauches (HVG) (p <0,0001) que les témoins. La proportion de rétrécissements aortiques (RA), de coronaropathies et d'insuffisances cardiaques (IC) est comparable. En régression logistique conditionnelle, on retrouve une association entre l'amylose du CC et la FA (OR = 3 [1,64-5,49]), les TDC (OR 3,3 [1,62-6,69]) et l'HVG (OR = 7,3 [3,11-17,12]). L'association reste significative après ajustement sur les facteurs de risque cardio-vasculaire. Les cas ont plus de chirurgies bilatérales du CC que les témoins (p < 0,01). L'association entre l'amylose du canal carpien et les manifestations cardiaques est plus forte chez les amyloses bilatérales que chez les unilatérales. Chez les cas, 1/38 scintigraphies antérieures à l'opération montre un rehaussement cardiaque significatif, contre 0/35 chez les témoins. Les patients avec une amylose du CC présentent avant l'opération plus de FA, de TDC et d'HVG que les patients sans amylose, indiquant leur précocité dans l'histoire naturelle de l'ATTR. Cette observation est renforcée par l'absence de différence dans la proportion d'IC qui est le stade terminal de la maladie. Ces manifestations semblent dépendre de la charge amyloïde, comme le suggère leur plus grande proportion dans le groupe amylose avec opération bilatérale des CC qui reflète la diffusion de la maladie et sa charge globale. Pour réaliser un diagnostic précoce de l'ATTR chez les patients âgés et peut-être optimiser l’efficacité thérapeutique, la présence d'antécédents de FA, de TDC et d'HVG au moment de la chirurgie d'un syndrome du CC -à fortiori en cas d'opération bilatérale- doit faire rechercher une ATTR, en commençant par réaliser une biopsie du canal carpien.
Fichier principal
Vignette du fichier
Delbarre Marc-Antoine. Thèse d'exercice. Médecine interne (UPJV).pdf (8.54 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02863657 , version 1 (10-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02863657 , version 1

Cite

Marc-Antoine Delbarre. Amylose du canal carpien et manifestations cardiaques préopératoires : étude cas-témoins. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02863657⟩
826 View
457 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More