Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Architecture et films d'horreur : quand l'architecture se met au service de la peur au cinéma

Résumé : Comment les réalisateurs de films d’horreur utilisent l’architecture pour générer l’angoisse et la peur chez le spectateur ? Quel rôle joue l’architecture dans ce genre de films ? Tunnels, longs couloirs, labyrinthes, sous-sols, vieux manoirs sont générateurs d’angoisse et les réalisateurs de films exploitent ce phénomène pour effrayer et produire un effet sur le spectateur. S’appuyant sur l’étude de nombreux films d’horreur, le mémoire étudie les figures architecturales récurrentes qui ont un rôle central dans le schéma narratif du film d’horreur. Comment ces typologies provoquent l’angoisse dans l’imaginaire collectif ? Il étudie également les outils utilisés par les cinéastes : les couleurs, la structure de la composition ou les objets architecturaux comme l’escalier, le miroir ou la porte. Quels procédés architecturaux les réalisateurs mettent-ils en place pour exploiter les peurs du spectateur ?
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [24 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02871267
Contributor : Nantes Ensa <>
Submitted on : Wednesday, June 17, 2020 - 10:58:23 AM
Last modification on : Monday, October 12, 2020 - 3:09:59 AM

File

M1820194325_LESCORNETAnissa.pd...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02871267, version 1

Collections

Citation

Anissa Le Scornet. Architecture et films d'horreur : quand l'architecture se met au service de la peur au cinéma. Architecture, aménagement de l'espace. 2019. ⟨dumas-02871267⟩

Share

Metrics

Record views

12

Files downloads

18