Architecture et films d'horreur : quand l'architecture se met au service de la peur au cinéma - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Architecture et films d'horreur : quand l'architecture se met au service de la peur au cinéma

Abstract

Comment les réalisateurs de films d’horreur utilisent l’architecture pour générer l’angoisse et la peur chez le spectateur ? Quel rôle joue l’architecture dans ce genre de films ? Tunnels, longs couloirs, labyrinthes, sous-sols, vieux manoirs sont générateurs d’angoisse et les réalisateurs de films exploitent ce phénomène pour effrayer et produire un effet sur le spectateur. S’appuyant sur l’étude de nombreux films d’horreur, le mémoire étudie les figures architecturales récurrentes qui ont un rôle central dans le schéma narratif du film d’horreur. Comment ces typologies provoquent l’angoisse dans l’imaginaire collectif ? Il étudie également les outils utilisés par les cinéastes : les couleurs, la structure de la composition ou les objets architecturaux comme l’escalier, le miroir ou la porte. Quels procédés architecturaux les réalisateurs mettent-ils en place pour exploiter les peurs du spectateur ?
Fichier principal
Vignette du fichier
M1820194325_LESCORNETAnissa.pdf (6.58 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02871267 , version 1 (17-06-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02871267 , version 1

Cite

Anissa Le Scornet. Architecture et films d'horreur : quand l'architecture se met au service de la peur au cinéma. Architecture, aménagement de l'espace. 2019. ⟨dumas-02871267⟩
309 View
1996 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More