Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Discours social dans le cinéma français des années 1970 : Bof, anatomie d’un livreur (Claude Faraldo, 1971) ; Themroc (Claude Faraldo, 1973) ; L’An 01 (Jacques Doillon, 1973) ; Au long de rivière Fango (Sotha, 1975)

Résumé : Dans un premier temps, nous dégagerons ce qui opprime et contraint les individus dans les sociétés d’avant la rupture, en identifiant les institutions et les normes d’organisation sociales qui y apparaissent nocives : le travail, le mariage, la famille. Puis nous nous intéresserons à l’exercice du pouvoir à travers la police, la figure patronale et celle de l’homme politique. Nous finirons cette première partie en explicitant la manière dont les films dépeignent un système qui manipule les esprits pour instiguer en leur sein des désirs et des buts en accord avec ses propres objectifs et manières d’exister. Nous aurons ainsi présenté ce que le corpus montre comme des institutions nocives qui oppriment l’individu autant dans son corps que dans son esprit. Dans une deuxième partie, nous élargirons la focale en nous intéressant plus globalement au monde dans lequel vivent ces personnages. Cela nous permettra d’identifier quelles sont les limites que lui désignent les révoltés. Cela passe d’abord par la présentation de leur lieu de vie, la ville, qui apparaît toxique et entraîne un problème d’incommunicabilité entre les êtres. Les films présentent aussi un monde tellement tourné vers le progrès technologique qu’il met l’homme au service de la machine au lieu de l’inverse. En hiérarchisant les activités intellectuelles au-dessus des manuelles, la société dénigre celles en rapport avec la nature, telle que l’agriculture, et participe en cela à mettre de côté les besoins concrets des individus au profit de biens abstraits tels l’argent ou l’ascension sociale. Nous aurons ainsi dégagé les principales critiques émises envers l’organisation du monde et son rapport problématique à l’industrialisation et au progrès technologique.
Par la suite, une troisième partie s’attachera à expliciter les moyens mis en œuvre par les insurgés pour rompre avec le monde qu’ils honnissent : nous verrons les modalités de leur sécession, et notamment la place du rire comme arme principale la rendant possible. Par la suite, nous présenterons les raisons précises qui poussent les personnages à cette rupture. D’abord, mettre fin au fonctionnement absurde du monde. Puis, retrouver un mode de vie collectif permettant de rompre la solitude des êtres. Il s’agit également de renouer avec une nature permettant de renouer avec le repos, la joie de l’inactivité et surtout avec l’extérieur qui est le lieu du pouvoir pour les individus, face à l’intérieur où ils sont soumis à la domination, notamment patronale. La révolte, nous le verrons, est aussi l’occasion d’un nouveau rapport au temps centré sur le présent et la jouissance immédiate, tout cela face à un monde ayant les yeux rivés vers le futur. Enfin, nous verrons la place que prend dans ce nouveau contexte la sexualité, symbole du monde de bien-être et de jouissance collective qu’appellent de leurs vœux les insurgés. Nous aurons ainsi dégagé un panorama de ce que les films présentent de la situation sociale des individus dans la société française des années 1970, ainsi que les axes et désirs de changement qui en animent les personnages sécessionnistes (...)
Complete list of metadatas

Cited literature [87 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02897950
Contributor : Ufr Arts, Lettres, Communication Rennes 2 <>
Submitted on : Monday, July 13, 2020 - 11:09:52 AM
Last modification on : Tuesday, October 13, 2020 - 3:13:32 AM

File

2020_MM2_MenardT.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02897950, version 1

Citation

Thomas Ménard. Discours social dans le cinéma français des années 1970 : Bof, anatomie d’un livreur (Claude Faraldo, 1971) ; Themroc (Claude Faraldo, 1973) ; L’An 01 (Jacques Doillon, 1973) ; Au long de rivière Fango (Sotha, 1975). Sciences de l'Homme et Société. 2020. ⟨dumas-02897950⟩

Share

Metrics

Record views

12

Files downloads

10