Évaluation de la conformité du dépistage du diabète gestationnel en anténatal des patientes accouchant au CHU Grenoble-Alpes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Évaluation de la conformité du dépistage du diabète gestationnel en anténatal des patientes accouchant au CHU Grenoble-Alpes

Abstract

Objectives: The purpose of this study was to evaluate the compliance rate of gestational diabetes screening made during the pregnancy monitoring, based on the recommendations of the National College of French Gynaecologists and Obstetricians published in 2010. Methods: In this observational, descriptive, retrospective and monocentric study, the data have been collected from the obstetrics records of the patients that gave birth at “l’Hôpital Couple Enfant du Centre Hospitalier Universitaire Grenoble-Alpes” from January 1st to January 15th 2020. In order to assess the compliance of gestational diabetes screening, different screening routes have been established. Results: The study has been done for 83 patients. The prevalence of gestational diabetes was up to 8.4%. 73.5% of the patients got a gestational diabetes screening during their pregnancy, whether it was done in conformity or not with the recommendations of the National College of French Gynecologists and Obstetricians. The conformity rate of gestational diabetes screening indications during the total duration of pregnancy was up to 65.1%. About the fasting blood glucose performed during the first trimester of pregnancy, this test was not prescribed enough if the patients had at least one risk factor of gestational diabetes on pregnancy start. It’s also done while patients have no risk factor. The screening during the first trimester of pregnancy is not enough focused on the risk factor presence. On the contrary, the completion term of fasting blood glucose and the threshold values used for the gestational diabetes diagnosis complied with the recommendations. About the oral glucose tolerance test, it is insufficiently prescribed starting from 24 amenorrhea weeks. But, the indications for carrying out this test are mostly conforms to the recommendations, just as the results interpretation. Conclusion: Ongoing training about gestational diabetes screening during pregnancy could be useful to the obstetrics professionals carrying out pregnancy monitoring.
Objectif : L’objectif principal de l’étude était d’évaluer le taux de conformité du dépistage du diabète gestationnel effectué lors du suivi de grossesse, en se basant sur les recommandations du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français parues en 2010. Méthodes : Dans cette étude observationnelle, descriptive, rétrospective et monocentrique, les données ont été recueillies à partir des dossiers obstétricaux des patientes ayant accouché à l’Hôpital Couple Enfant du Centre Hospitalier Universitaire Grenoble-Alpes, du 1er au 15 Janvier 2020. Afin d’évaluer la conformité du dépistage du diabète gestationnel, différents parcours de dépistage ont été établi. Résultats : L’étude a été réalisée chez 83 patientes. La prévalence du diabète gestationnel était de 8,4%. 73,5% des patientes ont eu un dépistage du diabète gestationnel au cours de leur grossesse, que celui-ci ait été réalisé de façon conforme ou non conforme aux recommandations du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. Le taux de conformité des indications de dépistage du diabète gestationnel sur la durée totale de la grossesse dans notre population était de 65,1%. Concernant la glycémie à jeun au premier trimestre, celle-ci n’est pas assez prescrite si les patientes présentaient au moins un facteur de risque de diabète gestationnel en début de grossesse. Elle est également réalisée alors que des patientes ne présentent aucun facteur de risque. Le dépistage au premier trimestre n’est pas assez ciblé sur la présence de facteurs de risque. Au contraire, le terme de réalisation de la glycémie à jeun et les valeurs seuils retenues pour le diagnostic du diabète gestationnel sont conformes aux recommandations. Concernant l’hyperglycémie provoquée per os, celle-ci est insuffisamment prescrite à partir de 24 semaines d’aménorrhée. Par contre, les indications de réalisation de ce test sont majoritairement conformes aux recommandations, de même que l’interprétation des résultats. Conclusion : Une mise à jour des connaissances par le biais de la formation continue sur les modalités des indications de dépistage du diabète gestationnel pendant la grossesse pourrait être bénéfique aux praticiens réalisant des suivis de grossesse.
Fichier principal
Vignette du fichier
MS20_4_breso_amélie(1)(D)_version_diffusion.pdf (1.54 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-02958365 , version 1 (05-10-2020)

Identifiers

Cite

Amélie Breso. Évaluation de la conformité du dépistage du diabète gestationnel en anténatal des patientes accouchant au CHU Grenoble-Alpes. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-02958365⟩
146 View
136 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More