Usage et mésusage du cannabis chez les candidats à l’engagement au régiment du service militaire adapté de Nouvelle Calédonie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Use and misuse of cannabis among candidates for enlistment in the Adapted Military Service Regiment of New Caledonia

Usage et mésusage du cannabis chez les candidats à l’engagement au régiment du service militaire adapté de Nouvelle Calédonie

Abstract

Introduction: New Caledonia is a fertile ground for the cultivation of cannabis and allows a large supply of a trivialized substance whose consumption is accepted by the population. However, the RSMA-NC recruits a population at risk of consuming and presenting a misuse of cannabis. Objective: describe the proportion of cannabis users and the methods of consumption of volunteers at the RSMA-NC engagement. Method: multicentre descriptive observational study using anonymous questionnaires offered to people presenting for the initial screening medical examination as a VDSMA candidate on the Nouméa, Koné, and Koumac sites between 01/01/19 and 31/06/19. Results: 346 were included in the study. The rate of initiation into cannabis use was 85.5%. Current consumption is concerned 24.3% of candidates, of which 8.1% consumed daily. Current consumption was 27.9% for men compared to 17.5% for women. Consumption according to the province of residence is 20.7% in the northern province, 27.4% in the southern province, 28.6% in the Loyalty Islands province, and 22.2% for other origins.10.7% of the candidates declared that at least one of the two parents was a consumer and that 90.2% of their close circle of acquaintances (friends, family, cousins) consumed. The modal score on the CAST test was "11-12" for candidates reporting consumption more than twice a month. 61.8% of the population did not know the DECLIC device, 25.8% knew it without having had recourse to it, and 12.4 had already consulted. Polyconsumption of tobacco and alcohol concerns 7.5% of candidates for RSMA-NC, 9.2% is that of tobacco and cannabis, 3.46% of alcohol and cannabis, and 1.40% of the 3 substances. Conclusion: the initiation and consumption of candidates for commitment to RSMA-NC are high, with a significant risk of misuse or dependence, increased in the event of polyconsumption.
Introduction : la Nouvelle-Calédonie est un terrain propice à la culture du cannabis et permet une offre importante, d’une substance banalisée dont la consommation est admise dans la population. Or, le RSMA-NC recrute une population à risque de consommer et de présenter un mésusage du cannabis. Objectif : décrire la proportion de consommateurs de cannabis et les modalités de consommation des volontaires à l’engagement au RSMA-NC. Méthode : étude observationnelle descriptive multicentrique par questionnaires anonymes proposé aux personnes se présentant à la visite médicale de sélection initiale en qualité de candidat VDSMA sur les sites de Nouméa, Koné et Koumac entre le 01/01/19 et 31/06/19. Résultats : 346 ont été inclus à l’étude. Le taux d'initiation à la consommation de cannabis était de 85,5%. La consommation actuelle concernait 24,3% des candidats dont 8,1% quotidiennement. La consommation actuelle était de 27,9% chez les hommes contre 17,5% chez les femmes. La consommation en fonction de la province d'habitation est de 20,7 % en province Nord, de 27,4% en province Sud, de 28,6% en province des Îles Loyautés et de 22,2 % pour les autres provenances.10,7% des candidats déclarait qu'au moins un des deux parents était consommateur et 90,2% que l'entourage proche (amis, famille, cousins) consommait. Le score modal au test CAST était de « 11-12 » pour les candidats déclarant une consommation plus de 2 fois par mois. 61,8% de la population ne connaissait pas le dispositif DECLIC, 25,8% le connaissait sans y avoir eu recours et 12,4 avait déjà consulté. La polyconsommation de tabac et d'alcool concerne 7,5% des candidats au RSMA-NC, 9,2% celle de tabac et de cannabis, 3,46% d’alcool et cannabis et 1,40% les 3 substances. Conclusion : l’initiation et la consommation des candidats à l’engagement au RSMA-NC sont élevées, avec un risque important de mésusage ou de dépendance, majoré en cas de polyconsommation.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_Générale_2020_FAU.pdf (1.91 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02974208 , version 1 (21-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02974208 , version 1

Cite

Mélanie Fau. Usage et mésusage du cannabis chez les candidats à l’engagement au régiment du service militaire adapté de Nouvelle Calédonie. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02974208⟩
181 View
192 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More