Le diagnostic des troubles psychosomatiques en soins primaires est-il démontrable par les données actuelles de l'Evidence Based Medicine ? Éléments de réflexion épistémologiques à travers une revue narrative non exhaustive de la littérature - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Le diagnostic des troubles psychosomatiques en soins primaires est-il démontrable par les données actuelles de l'Evidence Based Medicine ? Éléments de réflexion épistémologiques à travers une revue narrative non exhaustive de la littérature

Abstract

Introduction : les symptômes médicalement inexpliqués, très fréquemment rencontrés en soins primaires, ouvrent la question du dualisme corps-esprit, vectrice de traductions nosologiques diverses. Nous avions pour objectif principal d’évaluer la démontrabilité diagnostique des troubles psychosomatiques par les données actuelles de l’EBM, puis d’explorer les implications du non-savoir dans la sphère médicale. Méthodes : cette étude épistémologique était une revue narrative transdisciplinaire de la littérature, conduite selon un processus non exhaustif et réalisée entre décembre 2019 et août 2020. Les limites et les forces principales résidaient dans les spécificités de l’exercice narratif, sa subjectivité et de facto son originalité de positionnement. Résultats : soumise aux contingences temporelles et aux enjeux sociaux que la science véhicule, l’entreprise diagnostique est apparue proche d’un idéaltype instable, en construction permanente. Le diagnostic des troubles somatiques à déterminisme psychique n’a pas été considéré comme sous-tendu par une critériologie répondant au modèle de l’EBM. La multiplicité, la variabilité et les contradictions des différentes terminologies a mis en exergue l’impossibilité d’une totalisation classificatoire et le risque d’une standardisation impliquant spéculations et jugements de valeurs. Ce travail a en partie objectivé une crise de confiance des patients envers les médecins et une crise des modèles scientifiques notamment illustrée par les critiques du DSM-5. Conclusion : à la fois liée à des données objectives et à la subjectivité individuelle, la médecine ne saurait se réduire à une approche strictement positiviste, ni à un relativisme total. Nourrie d’une pensée complexe résolument non dogmatique, la seule voie qui s’offre au clinicien de soins primaires est celle d’une pratique humble, ouverte, transdisciplinaire, apte à reconnaitre son ignorance et tenant pour prioritaire le respect de la parole autonome du patient. L’ensemble des états morbides relevant d’une symptomatologie médicalement inexpliquée appelle à des études complémentaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
AURELIE RIGNON THESE COMPLETE PDF 5-10-20_compressed.pdf (3.19 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02978313 , version 1 (26-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02978313 , version 1

Cite

Aurélie Rignon. Le diagnostic des troubles psychosomatiques en soins primaires est-il démontrable par les données actuelles de l'Evidence Based Medicine ? Éléments de réflexion épistémologiques à travers une revue narrative non exhaustive de la littérature. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02978313⟩
168 View
2849 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More