Le feedback en classe de langue : et si on inversait les rôles ? L'impact du feedback apprenant sur l'agir professoral - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Le feedback en classe de langue : et si on inversait les rôles ? L'impact du feedback apprenant sur l'agir professoral

Abstract

Feedback in the language classroom is an essential phenomenon for learning, both means of communication and evaluation. While it is mainly perceived as a teaching production, emitted for the learners, the feedback proves to be just as beneficial for the teacher. When delivered by the learners, the feedback is the only way for the teacher to change, adjust and improve his teaching action. However, what happens when this learners’ feedback is missing ? Through a video corpus collected in French classes at the French Institute of Finland, it appeared that Finnish learners often remained impassive to the questions and explanations of their teacher. They produce what is akin to non-feedback, that is silent, immobile and expressionless feedback. Faced with this conversational emptiness, what does the teacher do ? What action(s) does he take to trigger feedback from his learners ? What modalities does he use? From two sequences of French lessons filmed and self-confrontation interviews, the current thesis will consist in an analysis of multimodal strategies put in place by teachers to obtain a visible feedback from Finnish learners, often qualified of "civilization of silence" (Piechnik, 2008).
Le feedback en classe de langue est un phénomène essentiel à l'apprentissage, à la fois vecteur de communication et d'évaluation. Alors qu'il est majoritairement perçu comme une production enseignante, émise pour l'apprenant, le feedback s'avère être tout aussi bénéfique pour le professeur. Lorsqu'il est émis par les apprenants, le feedback est le moyen unique pour l'enseignant de modifier, d'adapter et d'améliorer son agir professoral. Qu'en est-il cependant lorsque ce feedback apprenant manque à l'appel ? À travers un corpus vidéo recueilli dans des classes de FLE à l'Institut français de Finlande, il nous est apparu que le public finlandais restait souvent de marbre face aux questions et explications de leur enseignant. Ces derniers produisent ce qui s'apparente à du non-feedback, c'est-à-dire un feedback silencieux, immobile et inexpressif. Face à ce vide conversationnel, que fait l'enseignant ? Quelle(s) action(s) réalise-t-il pour déclencher un feedback chez ses apprenants ? Quelle(s) modalité(s) utilise-t-il ? À partir de deux séquences de cours filmées et d'entretiens d'auto-confrontation, il s'agira d'analyser les stratégies multimodales mises en place par les enseignants pour obtenir un feedback visible de la part de ces apprenants finlandais souvent qualifiés de « civilisation du silence » (Piechnik, 2008).
Fichier principal
Vignette du fichier
Pierret_Cecilia.pdf (9.04 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03005342 , version 1 (18-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03005342 , version 1

Cite

Cécilia Pierret. Le feedback en classe de langue : et si on inversait les rôles ? L'impact du feedback apprenant sur l'agir professoral. Sciences de l'Homme et Société. 2019. ⟨dumas-03005342⟩
195 View
924 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More