Chirurgie de l'endométriose envahissant les racines sacrées ou le nerf sciatique : suivi d'une cohorte de 52 patientes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Chirurgie de l'endométriose envahissant les racines sacrées ou le nerf sciatique : suivi d'une cohorte de 52 patientes

Lise Dehan
  • Function : Author

Abstract

Study objective: To assess 1-year postoperative outcomes of surgery for deep endometriosis involving sacral roots and the sciatic nerve. Design: Retrospective study. Setting: Two referral centers. Patients: 52 women. Intervention: Surgery for deep endometriosis involving sacral roots and the sciatic nerve. Measurement and main results: Deep endometriosis involved sacral roots in 49 women (94,2%) and the sciatic nerve in 3 cases (5,8%). Sciatic pain (buttock or leg) was recorded in 43 women (82,7%).
Objectif : L'objectif de notre étude est d'évaluer au sein d'une population de femmes opérées d'une endométriose profonde envahissant les racines sacrées et le nerf sciatique les symptômes présentés, les constatations peropératoires, les procédures chirurgicales réalisées et de réaliser un suivi à 1 an postopératoire. Matériel et méthodes : Cette étude tricentrique rétrospective inclut les patientes opérées d'une endométriose profonde avec des nodules nécessitant un geste sur les racines sacrées et/ou le nerf sciatique. Les patientes ont été opérées entre janvier 2016 et avril 2019 et le recueil des données a été réalisé de manière prospective dans la base de données CIRENDO. Les patientes ont bénéficié d'un suivi à 1 an avec évaluation de la symptomatologie neurologique, digestive et urinaire au moyen de questionnaires standardisés. Résultats : 52 patientes ont été incluses, dont 49 (94,2%) souffraient d'une atteinte des racines sacrées et 3 (5,8%) d'une atteinte du nerf sciatique. Parmi ces patientes, 42 étaient nullipares (80,8%), 26 avaient un antécédent d'infertilité documentée (50%). Des sciatalgies étaient rapportées chez 43 patientes (82,7%), 11 femmes souffraient de pudendalgies (21,2%) et 14 décrivaient une diminution de la réponse motrice d'un membre inférieur (27%). La procédure chirurgicale de décompression nerveuse des nerfs pelviens a consisté en une libération complète et décompression (92,3%), une excision de l'épinèvre (5,8%) et une excision intraneurale (1,9%). Les actes chirurgicaux associés concernaient le tube digestif chez 82,7% des femmes et le tractus urinaire pour 46,2% d'entre elles. Une fistule rectovaginale est survenue dans 13,5% des cas, 14 patientes (27%) ont présenté une dysurie nécessitant la réalisation d'autosondages pendant plus de 3 semaines. Le suivi des patientes à 1 an montre une amélioration des scores de qualité de vie. L'apparition de novo d'une hypoesthésie, d'hyperesthésie ou allodynie a été rapportée chez 9 patientes (17,2%). Le taux cumulatif de grossesse était de 77,2%, survenant après conception spontanée dans 47% des cas. Conclusion : La prise en charge chirurgicale de ces patientes améliore la symptomatologie et la qualité de vie globale, cependant les plaintes sensorimotrices ainsi que la fonction vésicale pourraient persister plusieurs mois voire années après la chirurgie.
Fichier principal
Vignette du fichier
Dehan_Lise.pdf (2.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03022996 , version 1 (25-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03022996 , version 1

Cite

Lise Dehan. Chirurgie de l'endométriose envahissant les racines sacrées ou le nerf sciatique : suivi d'une cohorte de 52 patientes. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03022996⟩
390 View
34 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More