L'outil participatif dans les projets de revalorisation de friches industrielles - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

The participative approach in the brownfield sites revalorization projects

L'outil participatif dans les projets de revalorisation de friches industrielles

Abstract

Because of the relocation, and the emergence of new technologies, the brownfields sites number never stoped increasing since the industrial crisis. Due to urban spread and development pressures, this rehabilitation raises significant issues. For their patrimonial aspects, buildings condition, and soil pollution, these revalorization projects are specifics. Even if subventions exist, the high costs enforce a good reflexion, to ensure its success, and to enable the cost/benefits balance. An example is the papermills of Jeand’Heurs in L’Isle-en-RIgault which is, here, used as an illustration. Due to the integration of stakeholders in the reflexion, participative approach could be a gratifying element in this type of reconversion project. Despite the juridical lacks behind this approach, it is always increasingly used. According to the participation degrees and the steps of the project, this participation operates, we will bring a simple information to the co-construction for the stakeholders. In the case of the papermills, we have made a survey to collect informations about the site, the opinion of the locals and to organize an approach around this revalorization project.
Depuis la crise industrielle le nombre de friches en France ne cesse d’augmenter, du fait principalement de la délocalisation et de l’apparition de nouvelles technologies. Du fait de l’étalement urbain, et de l’augmentation des pressions foncières, la réhabilitation de ces sites soulève d’importants enjeux. Cependant, leurs dimensions patrimoniales, l’état des bâtiments sur site et la pollution des sols souvent présente, les réhabilitations de friches sont des projets particuliers. Bien que des subventions existent, les coûts sont souvent très importants et imposent donc une bonne réflexion pour assurer la réussite et permettre la balance coût/bénéfice. La papeterie de Jeand’Heurs à L’Isle-en-Rigault en est un exemple qui servira ici d’illustration. Les démarches participatives, du fait de l’intégration des parties prenantes dans la réflexion peut être un élément valorisant dans ce type de projet de reconversion. Malgré le manque de clarté juridique entourant cette approche, elle est de plus en plus utilisée. Selon le degré de participation et le ou les échelon(s) du projet au(x)quel(s) cette participation intervient, elle va permettre d’aller de la simple information à sa co-construction pour les habitants. Dans le cas de la papeterie une enquête a été mise en place pour recueillir des informations sur le site, la pensée des habitants et pour organiser une démarche autour de ce projet de revalorisation.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_Thiriet_Nicolas_PPST.pdf (29.9 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03061140 , version 1 (14-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03061140 , version 1

Cite

Nicolas Thiriet. L'outil participatif dans les projets de revalorisation de friches industrielles. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03061140⟩
174 View
18 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More