Le traitement des espaces domestiques et publics dans les drames familiaux d'Hirokazu Kore-Eda : vers une politisation de la mise en scène ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Le traitement des espaces domestiques et publics dans les drames familiaux d'Hirokazu Kore-Eda : vers une politisation de la mise en scène ?

Abstract

Dans les drames familiaux d'Hirokazu Kore-Eda, l'espace tridimensionnel privilégié est celui du quotidien des familles : la maison et ses alentours. D'un film à l'autre et au sein d'un même film, les espaces représentés sont de nature hétérogène ; la mise en scène de l'espace traduit alors différentes manières d'être à l'espace. Chez ce réalisateur japonais récemment primé au festival de Cannes, les familles de ses différents films correspondent à des étapes d'une même réflexion : qu'est-ce que la famille aujourd'hui au Japon ? S'interrogeant sans cesse sur la définition de la famille, Kore-Eda met le plus souvent en scène des familles délitées et en crise. Ce délitement caractéristique des familles koreediennes ébranle alors l'intégrité même de la maison : bien plus qu'une structure architecturale répondant aux besoins physiologiques de la communauté qu'elle abrite, la maison est aussi structure psychique, point d'ancrage dans le monde et point de repère existentiel. Ce vacillement de la conception psychique de la maison, causé par la désolidarisation de la cellule familiale, donne alors lieu à des figures de mises en scène spatiales reflétant le décentrement intérieur des personnages ayant perdu ce point de repère psychique. La maison n'est plus centripète mais centrifuge. Par le jeu de miroir propre aux drames familiaux, entre le microcosme de la famille et le macrocosme de la société, le réinvestissement des espaces publics sous forme d'errance géographique et existentielle prend une signification plus subversive et fait entrer en jeu un autre type d'espace au sein du film : l'espace abstrait de la politique. En nous centrant sur l'analyse filmique de l'espace tridimensionnel et de l'espace du film, créé par les choix de mise en scène reflétant le point de vue du réalisateur, nous tenterons de répondre à la question suivante : en quoi la mise en scène des espaces quotidiens dans les drames familiaux d'Hirokazu Kore-Eda reflète-elle un point de vue critique à l'égard de la politique sociale japonaise ?
Fichier principal
Vignette du fichier
LEFEVRE_SUZANNE_MEMOIRE_M2.pdf (18.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03157777 , version 1 (03-03-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03157777 , version 1

Cite

Suzanne Lefèvre. Le traitement des espaces domestiques et publics dans les drames familiaux d'Hirokazu Kore-Eda : vers une politisation de la mise en scène ?. Art et histoire de l'art. 2020. ⟨dumas-03157777⟩
269 View
110 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More