Microalgae for livestock wastewater treatment: an overview - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Microalgae for livestock wastewater treatment: an overview

Les microalgues pour le traitement des effluents d'élevage : bilan

Rania Karoui
  • Function : Author

Abstract

The elevated ammonia (NH3) emissions from animal facilities, especially pigs, cattle and poultry, impact the air and water pollution which can lead to environmental problems (such as eutrophication) and conflicts between farmers and their neighbours. Several technologies are employed to manage the increasing of animal manure productions worldwide. Wet wastes can be removed directly by methanization (anaerobic digestion), or composting (aerobic decomposition). The gaseous ammonia emissions can be treated by biofiltration using air scrubbers. However, these techniques are not very effective when the water to be treated contains several forms of nitrogen simultaneously and at high concentrations (up to 1000 mg N. L-1) Hence, the tendency is to use microalgae; photosynthetic organisms with various interesting biochemical characteristics (accumulation of nitrogenous, phosphorus, oligo nutrients, trace and heavy metals) for a wide range of applications including wastewater treatment. Then, these microorganisms can be used in various fields, namely: in human and animal food, in energy production (biofuels), and in the production of molecules with high added value for industrial purposes (pharmaceutical and cosmetic fields).
Les émissions élevées d'ammoniac (NH3) des installations destinées aux animaux, en particulier les porcs, le bétail et la volaille, ont un impact sur la pollution de l'air et de l'eau, ce qui peut entraîner des problèmes environnementaux (tels que l'eutrophisation) et des conflits entre les agriculteurs et leurs voisins. Plusieurs technologies sont utilisées pour gérer l'augmentation des productions d'effluents d'élevage dans le monde. Les déchets humides peuvent être éliminés directement par méthanisation (digestion anaérobie), ou par compostage (décomposition aérobie). Les émissions gazeuses d'ammoniac peuvent être traitées par biofiltration à l'aide d'épurateurs d'air. Cependant, ces techniques ne sont pas très efficaces lorsque l'eau à traiter contient plusieurs formes d'azote simultanément et à des concentrations élevées (jusqu'à 1000 mg N. L-1). C'est pourquoi on a tendance à utiliser des microalgues, organismes photosynthétiques présentant diverses caractéristiques biochimiques intéressantes (accumulation d'azote, de phosphore, d'oligo-éléments, de métaux traces et lourds) pour un large éventail d'applications, y compris le traitement des eaux usées. En outre, ces micro-organismes peuvent être utilisés dans divers domaines, à savoir : dans l'alimentation humaine et animale, dans la production d'énergie (biocarburants), et dans la production de molécules à haute valeur ajoutée à des fins industrielles (pharmaceutiques et cosmétiques).
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_KAROUI_Rania_TEAM.pdf (1.56 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03186971 , version 1 (31-03-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03186971 , version 1

Cite

Rania Karoui. Microalgae for livestock wastewater treatment: an overview. Life Sciences [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03186971⟩
164 View
53 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More