Trouble stress post-traumatique chez les victimes de violences sexuelles intra et extrafamiliales‎ : une étude comparative - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Trouble stress post-traumatique chez les victimes de violences sexuelles intra et extrafamiliales‎ : une étude comparative

Abstract

Introduction : les violences sexuelles dans l’enfance restent fréquentes et peuvent entraîner des troubles psychiatriques dont le trouble stress post-traumatique (TSPT). Cependant, peu d’études ont évalué l’impact du caractère intrafamilial de l’abus sur l’émergence et l’intensité du TSPT à l’âge adulte. L’objectif de cette étude était de comparer la prévalence et l’intensité du TSPT d’un groupe de sujets ayant été victimes dans l’enfance de violences sexuelles intrafamiliales par rapport à ceux victimes dans l’enfance de violences sexuelles extrafamiliales. Méthode : nous avons réalisé une étude comparative multicentrique auprès de personnes adultes ayant été victimes de violences sexuelles dans l’enfance. Les participants étaient séparés en deux groupes selon le lien entre l’agresseur et la victime : intrafamilial (IF) et extrafamilial (EF). Ils répondaient à un auto-questionnaire comprenant une échelle évaluant le TSPT selon les critères du DSM-5, la PCL-5. Résultats : 35 participants ont été inclus, 20 dans le groupe IF, 15 dans le groupe EF. Il n’y avait pas de différence significative entre les deux groupes concernant la prévalence (respectivement: 75% vs 73% ; chi-2=0,01, p=0,9) ou l’intensité du TSPT (respectivement : 38,9 ± 15,8 vs 40,3 ± 17,2 ; U=157,5, p=0,8). Par ailleurs, le groupe IF était significativement plus jeune lors des abus (p=0,003). Nous n’avons pas retrouvé de lien entre âge des abus, type d’abus, nombre d’abus, imposition d’un secret ou condamnation de l’agresseur sur la prévalence du TSPT. Conclusion : bien qu’il n’y avait pas de différence entre les deux groupes IF et EF, la prévalence du TSPT était encore élevée à distance des abus, d’où l’importance de prendre en charge précocement les violences sexuelles dans l’enfance.
Fichier principal
Vignette du fichier
Huon de Kermadec Claire. Thèse d'exercice de médecine. Psychiatrie (UPJV).pdf (1.5 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03191424 , version 1 (07-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03191424 , version 1

Cite

Claire Huon de Kermadec. Trouble stress post-traumatique chez les victimes de violences sexuelles intra et extrafamiliales‎ : une étude comparative. Psychiatrie et santé mentale. 2020. ⟨dumas-03191424⟩
183 View
1425 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More