Photosensibilisation aux phénothiazines topiques : une série de cas - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Photodermatitis From Topical Phenothiazines : a Case Series

Photosensibilisation aux phénothiazines topiques : une série de cas

Abstract

Contexte : En France, les phénothiazines topiques sont largement utilisées, sans prescription, comme traitement du prurit et/ou des piques de moustiques. Objectif : Rapporter une série de cas de photodermatoses aux phénothiazines topiques. Méthode : Etude rétrospective descriptive des cas de photodermatoses de contact aux phénothiazines colligés dans les centres français de photo dermatologie. Résultats : En tout, 14 patients avec une photoallergie de contact aux phénothiazines ont été inclus. L’eczéma se développait sur les sites d’application. Chez 13 patients, l’éruption s’est étendue aux zones photodistribuées. Les produits contenant de l’isothipendyl étaient les plus responsables de photodermatoses. Tous les patients ont arrêté l’application des phénothiazines et ont été traité efficacement avec des dermocorticoïdes. Les photopatchs réalisés avec le gel incriminé ‘tel quel’ étaient tous positifs, chez 9 patients testés. Les photopatchs à la chlorpromazine et à la prométhazine étaient positifs respectivement chez 8 patients / 12 et 7/13. Conclusion : L’utilisation d’isothipendyl et de prométhazine (avec ou sans ordonnance) doit être limitée en raison des réactions sévères.
Fichier principal
Vignette du fichier
CARIOUClaire.pdf (1003.9 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03236000 , version 1 (14-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03236000 , version 1

Cite

Claire Cariou. Photosensibilisation aux phénothiazines topiques : une série de cas. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03236000⟩
17 View
87 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More