Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Art gravé sur supports mobiliers lithiques dans la Vienne magdalénienne. Analyses stylistique, technologique et tracéologique : la figure du cheval

Résumé : Ce mémoire est consacré à l'art mobilier gravé sur supports lithiques de la Vienne magdalénienne (17 000 à 11 000 ans B.P.). L'étude porte sur la relation entre les différents supports utilisés et les représentations animales figurées. Ce travail se concentre plus spécifiquement sur la représentation du cheval, qui constitue le thème le plus fréquent de l'iconographie paléolithique. Le corpus est constitué de 68 pierres (dalles, plaques et plaquettes), ornées de 99 chevaux. Un échantillon de 15 objets a été plus précisément analysé. Dans cette sélection, 2 pièces sont inédites et 12 sont conservées dans les collections du Département de Préhistoire du Muséum national d'Histoire naturelle. Les supports sont de nature variée. Il s'agit de différents calcaires et de calcite. Ces pierres ont en commun leur contexte géographique, la Vienne, et leur appartenance au techno-complexe magdalénien (Magdalénien moyen, supérieur et final). Elles ont été découvertes dans les grottes de la Marche et des Fadets et dans le réseau Guy-Martin (Lussac-les-Châteaux), dans la grotte du Chaffaud (Savigné) et dans la grotte du Taillis des Coteaux (Antigny). Cette recherche est élaborée autour de deux principaux axes de réflexion. D'une part, l'analyse s'oriente sur la relation entre les représentations et les différents supports lithiques, ainsi que sur l'influence des surfaces sur les techniques d'expression. D'autre part, des constantes et des variantes des représentations de chevaux ont été identifiées entre les sites du corpus et au sein de chaque site. La méthode d'analyse mise en oeuvre associe différents outils d'enregistrement et d'observation. Le relevé, la photographie, l'observation à la loupe binoculaire et les analyses microtopographiques réalisés sur les pierres gravées permettent de valoriser des informations spécifiques à chaque technique. L'application du microrugosimètre s'inscrit parfaitement dans cette recherche. Elle permet une meilleure lecture des figures et une analyse technologique et tracéologique poussée des gravures. La complémentarité des outils d'analyse a donc permis d'extraire un maximum de données et de proposer une (re)lecture et une interprétation poussées et innovantes des pierres gravées du corpus. La confrontation de ces outils a également conduit à formuler quelques éléments de réflexion sur les avantages et les limites des techniques d'enregistrement utilisées. L'objectif de cette étude est de contribuer à dresser les contours d'une géographie humaine au Magdalénien à l'échelle des sites et entre les différents sites.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00744570
Contributor : Anne-Lise Millan-Brun <>
Submitted on : Tuesday, October 23, 2012 - 2:32:30 PM
Last modification on : Thursday, May 28, 2020 - 9:42:02 AM
Long-term archiving on: : Saturday, December 17, 2016 - 4:14:30 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00744570, version 1

Collections

Citation

Pascaline Gaussein. Art gravé sur supports mobiliers lithiques dans la Vienne magdalénienne. Analyses stylistique, technologique et tracéologique : la figure du cheval. Archéologie et Préhistoire. 2012. ⟨dumas-00744570⟩

Share

Metrics

Record views

694

Files downloads

3569