L'approche paysagère pour des stratégies d'actions en vue d'optimiser la conservation et la restauration d'un écosystème menacé : exemple de la forêt sèche de Nouvelle-Calédonie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

L'approche paysagère pour des stratégies d'actions en vue d'optimiser la conservation et la restauration d'un écosystème menacé : exemple de la forêt sèche de Nouvelle-Calédonie

Benoît Grange
  • Function : Author

Abstract

Habitat fragmentation is certainly the main cause of biodiversity loss worldwide. The dry forest of New Caledonia, whose current surface represents only 1% of its original surface, is highly fragmented and the remaining fragments are isolated through a landscape matrix principally made of anthropized areas. These are generally unfavorable: species flows are restrained and many threats (fire, squats, overgrazing, etc.) affect the different fragments. Involving different spatial scales from site to landscape, the landscape approach is the most relevant for this study. In a first step, the cartography of 10 functional landscape units (UPF) of dry forests in New Caledonia was established. Geomatic treatments operated with ArcGIS software, allowed to cross various criteria. Then, a methodology has been developed to study each UPF. It's based on six axis: the contextualization of the landscape unit, the characterization of its dry forest ecosystem, the evaluation of the source forests, the establishment of a model of functional connectivity by measuring the cost surface applied to birds, the localization of spaces for restoration and finally, the determination of apt or inapt sites to secure rare species. This methodology has been applied to the UPF1 (Grand Nouméa) where the rapid muta-tion of its landscapes makes it a priority. It has allowed to propose recommendations for the conservation of habitats and for the rare species they contain, the restoration of potential areas with native species of dry forest and the fight against invasive species. These recommendations will guide the land settlement to improve the sustainability of this ecosystem and ensure the security of its biodiversity.
La fragmentation des milieux est sans doute la cause principale de perte de biodiversité dans le monde. La forêt sèche de Nouvelle-Calédonie, dont la surface actuelle ne représente plus que 1% de sa surface originelle, est particulièrement fragmentée et les lambeaux restants se retrouvent isolés à travers une matrice paysagère constituée d'espaces très majoritairement anthropisés. Ces derniers sont généralement défavorables : les flux d'espèces sont contraints et de nombreuses menaces (feux, squats, surpâturages, etc.) affectent les différents lambeaux. Impliquant différentes échelles spatiales allant du site au paysage, l'approche paysagère est la plus pertinente pour cette étude. Dans un premier temps, la cartographie de 10 unités paysagères fonctionnelles (UPF) de forêts sèches en Nouvelle-Calédonie a été réalisée. Des traitements géomatiques opérés avec le logiciel ArcGIS ont permis de croiser divers critères. Ensuite, une méthodologie a été élaborée pour l'étude d'une UPF donnée. Celles-ci s'appuie sur 6 axes : la contextualisation de l'unité paysagère, la caractérisation de son écosystème forêt sèche, l'évaluation de ses massifs sources, la modélisation de la connectivité fonctionnelle entre ses massifs de forêts sèches par la mesure des "distances coûts" appliquée à la guilde avifaune, la localisation des espaces à restaurer et enfin, la détermination des sites aptes ou inaptes à la sécurisation des espèces précaires. Cette méthodologie est appliquée à l'UPF1 (Grand Nouméa) dont la mutation rapide de ses paysages en fait une unité prioritaire. Elle a permis de proposer des recommandations pour la conservation des habitats et des espèces précaires qu'ils contiennent, pour la restauration d'espaces potentiellement végétalisables en espèces natives de FS et pour la lutte contre les espèces exotiques envahissantes. Ces recommandations permettront d'orienter l'aménagement du territoire afin d'améliorer la viabilité et d'assurer la sécurisation de la biodiversité de cet écosystème.
Fichier principal
Vignette du fichier
Benoit_Grange_Ecosysteme_menace_foret_seche_Nouvelle-Caledonie.pdf (9.6 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00745997 , version 1 (26-10-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00745997 , version 1

Cite

Benoît Grange. L'approche paysagère pour des stratégies d'actions en vue d'optimiser la conservation et la restauration d'un écosystème menacé : exemple de la forêt sèche de Nouvelle-Calédonie. Sciences agricoles. 2012. ⟨dumas-00745997⟩
170 View
970 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More