La place du paysagiste en ville dans un contexte de réchauffement climatique global. La question des îlots de chaleur urbains, application à Montréal - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

La place du paysagiste en ville dans un contexte de réchauffement climatique global. La question des îlots de chaleur urbains, application à Montréal

Florent Rullier
  • Function : Author

Abstract

The present document aims at highlighting the problem often underestimated of urban heat islands. It is about the appearance of warmer zones in urban areas than in the neighbouring rural spaces. This theoretical work leans on realizations as well as on observations based on the city of Montreal (Canada). A first part allows to place the theoretical bases of the thermal exchanges, the mechanisms of ground heating before defining the concept of urban heat ilands. Afterward, the origins of the appearance of these heat ilands will be developed. All of them results of Men's actions on their environment, but they are of different natures. It is mainly about surface factors, which concern the type of materials as well as the morphology of cities, the loss of the forest cover who affects particularly the city enwarming mitigation, and of factors directly attributable to human. Finally the last part of this work allows to discover a panel of actions which can be considered or be implemented by a landscape architect in an optic of heat island mitigation. The different control measures are developed on three plans: the revegetation measures, water management measures and the choice of materials which have a low thermal impact.
Le présent document a pour but de mettre en évidence la problématique souvent méconnue des îlots de chaleur urbains. Il s'agit de l'apparition de zones plus chaudes en ville que dans les espaces ruraux avoisinants. Ce travail théorique s'appuie sur des réalisations ainsi que sur des observations réalisées à Montréal (Canada). Une première partie permet de placer les bases théoriques des échanges thermiques, des mécanismes d'échauffement terrestre avant de définir le concept d'îlot de chaleur urbain. Par la suite, sont développées les origines de l'apparition de ces îlots de chaleur. Ils résultent toutes de l'action de l'Homme sur son environnement mais elles sont de nature différentes. Il s'agit principalement de facteurs de surfaces, qui concernent la natures des matériaux ainsi que la morphologie des villes, de la perte du couvert forestier dont l'effet sur la régulation de la température urbaine est particulièrement important, et de facteurs directement imputables à l'activité humaine. Enfin, la dernière partie de ce travail permet de découvrir un panel d'actions qu'il est possible de prendre en considération ou de mettre en oeuvre pour un paysagiste dans une optique de lutte contre les ilots de chaleur. Les mesures présentées se développent sur trois plans : les mesures de végétalisation, les mesures de gestion de l'eau et le choix de matériaux à faible impact thermique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Florent_Rullier_Place_paysagiste_ville_rechauffement_climatique_global_Montreal.pdf (4.68 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00749024 , version 1 (06-11-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00749024 , version 1

Cite

Florent Rullier. La place du paysagiste en ville dans un contexte de réchauffement climatique global. La question des îlots de chaleur urbains, application à Montréal. Sciences agricoles. 2012. ⟨dumas-00749024⟩
225 View
530 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More