Minimalisme - entre éthique et esthétique

Résumé : Si le terme de minimalisme est bien souvent employé dans la critique de l'architecture, sa définition précise reste quant à elle plutôt incertaine. Parle-t-on de réduction formelle ? D'abstraction du contexte ? D'absence d'écriture architecturale ? Avec la volonté de comprendre les origines et les caractéristiques d'une mouvance que tout le monde perçoit mais dont personne ne se réclame, ce mémoire dresse une rétro-chronologie à travers les époques pour essayer de trouver une définition de ce minimalisme, de l'invention du terme dans les années 60 à l'ascèse religieuse des moines cisterciens. Cette base historique sert, dans un second temps, à une analyse critique de cette tendance dans l'architecture contemporaine, à travers des exemples dont l'interprétation varie. En effet, entre vision éthique et recherche esthétique, le minimalisme en architecture peut prendre des formes différentes, et ainsi caractériser aussi bien l'architecture de John Pawson que celle de Werner Sobek.
Type de document :
Mémoires
Architecture, aménagement de l'espace. 2015
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01374324
Contributeur : Bénédicte Colas-Bouyx <>
Soumis le : vendredi 30 septembre 2016 - 11:46:49
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:40:22
Document(s) archivé(s) le : samedi 31 décembre 2016 - 15:00:25

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01374324, version 1

Collections

Citation

Paul Texereau. Minimalisme - entre éthique et esthétique. Architecture, aménagement de l'espace. 2015. 〈dumas-01374324〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45

Téléchargements de fichiers

31