Médicaments falsifiés : moyens de lutte et techniques de détection - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Counterfeit medecines : reponse means and detection technologies

Médicaments falsifiés : moyens de lutte et techniques de détection

Abstract

Coming from a long-term and expensive research, the life of medicine is punctuated by regulated and strict stages. Drugs are essential health products for patients, but its use beyond the specified conditions can be dangerous and fatal. Unfortunately, as drugs are also consumer merchandise, they tend to be target of vast traffic. Regarded as an important source of revenue, traffic of falsified drugs would have generated a sales turnover corresponding to 10-15% of the worldwide market, reaching 100 to 150 billion US dollars, to maybe even 200 billion US dollars, according to world economic forum study. The extent of this traffic is so far poorly known, regarding the proportion of implied criminal organizations, and the quantity of counterfeit medicines produced, places of production and sources of raw materials. A cleavage exists between industrialized and emerging countries. The distribution of falsified medicines depends on geographical area, therapeutic classes and local factors. As time goes on, the gap continues to grow at the expense of most vulnerable populations. For several years, the fight against the traffic of falsified medicines has been organized around the implementation of measures based on five main axes: regulation, collaboration, repression, technology and communication. The most recent measure concerns the implementation of the serialization process in EU Member States. It aims at improving the traceability of drugs along the pharmaceutical chain by harmonizing systems of identification and authentication, and by making safe legal pharmacy sites online. In addition, the analytical methods used by manufacturers to facilitate the detection, identification and authentication of falsified medicines are improving in terms of performance. Manufacturers are paying attention to portable analytical tools as the future of drug detection in the workplace. Their easy use , including by non-scientific operators, allow for quick and accurate control as close as possible to the distribution channels. The efforts made by the actors concerned in the fight against the trafficking of counterfeit medicines are now gradually beginning to bear fruit, although there is still room for improvement. Moreover, the benefits of this activity are so significant that traffickers are constantly adapting by developing new strategies. The actors must be vigilant and pursue continuous innovation.
Issue d'une recherche longue et coûteuse, la vie du médicament est ponctuée d'étapes réglementées et strictes. Le médicament est un produit de santé essentiel pour les patients, mais son utilisation au-delà des conditions spécifiées peut s’avérer dangereuse et mortelle. Malheureusement, les médicaments sont aussi considérés comme des produits de consommation, ce qui explique en partie pourquoi ils sont la cible d'un vaste trafic mafieux. Considéré comme une source importante de revenus, le trafic de médicaments falsifiés aurait généré un chiffre d'affaires correspondant à 10-15% du marché mondial, atteignant 100 à 150 milliards de dollars, peut-être même 200 milliards selon une étude réalisée par le Forum Economique Mondial. L'ampleur de ce trafic est jusqu'à présent mal connue, en ce qui concerne la proportion d'organisations criminelles impliquées, le pourcentage de médicaments contrefaits présents sur le marché, les lieux de production et les sources des matières premières. Il existe un clivage entre pays industrialisés et pays émergents. La répartition des médicaments falsifiés dépend de la zone géographique, des classes thérapeutiques et des facteurs locaux. Au fil du temps, l'écart continue de se creuser au détriment des populations les plus vulnérables. Depuis plusieurs années, la lutte contre le trafic de médicaments falsifiés s'organise autour de la mise en œuvre de mesures s'articulant autour de cinq axes principaux : la réglementation, la collaboration, la répression, la technologie et la communication. La mesure la plus récente concerne l’entrée en vigueur du processus de sérialisation dans les pays membres de l’UE. Elle vise à améliorer la traçabilité des médicaments tout au long de la chaîne pharmaceutique en harmonisant les systèmes d'identification et d'authentification, et à sécuriser les sites légaux de pharmacie en ligne. A côté de cela, les techniques d’analyses développées par les industriels pour faciliter la détection, l’identification et l’authentification de médicaments falsifiés s’améliorent en performance. Les industriels portent une attention particulière sur les outils d’analyse portables considérés comme l’avenir de la détection des médicaments sur le terrain. Leur facilité d’utilisation, y compris par des opérateurs non scientifiques, permet un contrôle rapide et précis au plus près des circuits de distribution. Les efforts déployés par les acteurs concernés dans la lutte contre le trafic de médicaments contrefaits commencent progressivement à porter leurs fruits, même si des améliorations sont encore possibles. Par ailleurs, les bénéfices qu’apportent ce trafic sont tellement importants que les trafiquants s’adaptent en permanence en mettant aux points de nouveaux stratèges. Les acteurs se doivent donc de rester sur leur garde et de poursuivre dans l'innovation en continue.
Fichier principal
Vignette du fichier
NGUEJeannette.pdf (3.71 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02892355 , version 1 (06-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02892355 , version 1

Cite

Jeannette Ngue. Médicaments falsifiés : moyens de lutte et techniques de détection. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02892355⟩
89 View
665 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More